ANNONCER

Accueil > Nos rendez-vous > HAROON MIRZA RANDOM ACCESS RECALL

HAROON MIRZA
RANDOM ACCESS RECALL

DU 1er FÉVRIER AU 4 MAI 2014


C'est d'une recherche d'autonomie et de spatialisation du son que procède la démarche d'Haroon Mirza

Haroon Mirza, Shelf for Carl Cox, 2013, installation, courtesy de l'artiste et Lisson Gallery, DR

 

LE GRAND CAFE

Place des 4 Z'Horloges
44600 SAINT-NAZAIRE

INFORMATIONS :

• Tél.: 0033(0)244734400
• Site: http://www.grandcafe-saintnazaire.fr/
• Fax: 0033(0)244734401
• E-mail : grand_cafe@mairie-saintnazaire.fr

HORAIRES ET JOURS D'OUVERTURE :

Du mardi au dimanche de 14h00 à 19h00
Les mercredis de 11h00 à 19h00

PRIX D'ENTRÉE :

Entrée libre

CONTACTS :

• Alexandra Servel Tél.: 0033(0)244734405
servela@mairie-saintnazaire.fr

Révéler les potentiels sonores du monde et en éclairer les lectures : tel serait le leitmotiv traversant l’oeuvre d’Haroon Mirza, qui déploie ses installations composites comme des paysages sculptés dans le son. S’inspirant largement des théories de la communication du sociologue- philosophe Marshall McLuhan et de ses écrits autour de l’espace acoustique, l’artiste s’attaque à la suprématie du champ visuel comme principe dominant de perception.


Beaucoup d’accessoires peuplent cet univers aux strates temporelles mêlées : des objets du quotidien usagés, des meubles vintage, des instruments analogiques disséqués ; mais aussi des vidéos YouTube, des LED aveuglants et du matériel électronique. Souvent, ces éléments sont détournés de leur fonction initiale : Haroon Mirza les ausculte, les met en relation, libère de nouvelles fonctionnalités.


Formé au design au Goldsmith College de Londres, il a retenu de cet enseignement une certaine approche de l’objet-prototype et développé un sens critique face à la correspondance entre forme et usage des objets. Ses sculptures naissent ainsi de dispositifs mécaniques et électroniques qui génèrent des compositions esthétiques, visuelles et sonores proches de l’expérimentation.


Il semble guetter particulièrement les moments de changement de perception, le glissement de l’audition à l’écoute, quand le bruit devient musique : entrelacs de musique improvisée, de discours politique, et de sculpture sonore ouvre un nouveau champ d’expérience.


Parfois fruit d’une démarche collective, le travail d’Haroon Mirza intègre également volontiers celui d’autres créateurs. L’artiste utilise alors dans ses installations des bribes de musique pop, séquences de house et techno music, oeuvres références de la musique contemporaine expérimentale, procédant ainsi sur un mode proche du featuring.


Les interférences et la boucle — visuelle et sonore — reviennent souvent dans l’oeuvre, comme pour mieux mettre sous tension des espaces où sons amplifiés, images lancinantes et objets singuliers se rencontrent pour former un tout synesthésique, à l’impact physique puissant.


Fasciné par l’interaction du son et de l’architecture, Haroon Mirza déploie au Grand Café une partition en trois temps : Random (aléatoire), Access (accès), Recall (Rappel). Trois expériences de l'exposition sont alors possibles. L'artiste propose au visiteur de ressentir, de voir le son, ses traces et sa présence dans l'espace, d'écouter objets et images. Clin d’oeil au dernier album de Daft Punk, Random Access Recall mêle à la fois recherches acoustiques des compositeurs de la première moitié du XXème siècle, culture club londonienne et références au passé du lieu.



Haroon Mirza est né en 1977 à Londres. Il vit et travaille à Londres. Il a notamment été récompensé par le Lion d'Argent à la 54e Biennale de Venise en 2011 et a été lauréat du Northern Art Prize en 2010. Dernières expositions personnelles en 2013 : The Hepworth Wakefield, Wakefield / o/o/o/o/, Lisson Gallery, Londres / Untitled Song MIMA, Middlesbrough / DAIWA Art Prize SCAI The Bathhouse, Tokyo.>/i>

Abonnement (petit)

ANNONCER