ANNONCER

Accueil > Nos rendez-vous > HÉROS D’ARGILE ET DE PAPIER. LA COLLECTION CHARLES VAN HERCK

HÉROS D’ARGILE ET DE PAPIER. LA COLLECTION CHARLES VAN HERCK

DU 21 MAI AU 20 NOVEMBRE 2016


Un panorama de la sculpture dans les anciens Pays-Bas et l’actuelle Belgique, du XVIIe au XIXe siècle

Musée royal de Mariemont à partir de (c) Lucas Faydherbe, Buste d’Hercule, Coll. Charles Van Herck, Fondation Roi Baudouin, en dépôt à la Maison Rubens, Anvers © Philippe de Formanoir

 

MUSÉE ROYAL DE MARIEMONT

100 chaussée de Mariemont
7140 Morlanwelz
Belgique

INFORMATIONS :

• Tél.: +32 64 21 21 93
• Site: www.musee-mariemont.be
• E-mail : info@musee-mariemont.be

HORAIRES ET JOURS D'OUVERTURE :

Ouvert tous les jours sauf les lundis non fériés
• D’avril à septembre, de 10h à 18h
• D’octobre à mars, de 10h à 17h

PRIX D'ENTRÉE :

• Adulte : 5 €
• Senior : 2,50 €
• Étudiant : 2 €
• Enfant de moins de 12 ans : gratuit

CONTACT PRESSE :

• Mélanie Thiry
Tél.: +32 64 27 37 44
melanie.thiry@musee-mariemont.be


Mariemont présente une exposition centrée sur une sélection d’une soixantaine d’œuvres parmi la grande collection de l’Anversois Charles Van Herck (1884-1955). Héros d’argile et de papier propose un angle singulier en orientant son choix sur les terres cuites et les dessins relatifs à la mythologie. Dieux antiques du panthéon gréco-romain, héros bien connus et génies ailés se déploieront et seront mis en dialogue avec leurs pendants, issus de l’iconographie chrétienne.

La collection de Van Herck offre un magnifique panorama relatif à la sculpture dans les anciens Pays-Bas et l’actuelle Belgique, du XVIIe au XIXe siècle. Témoins immédiats du processus de création artistique en deux et trois dimensions, ces œuvres (essais et modèles en terre cuite et dessins préparatoires), élaborées avant la réalisation définitive de la commande sculptée, surprennent par leurs qualités plastiques et esthétiques de premier ordre. Il s’agit essentiellement d’avant-projets de mobilier liturgique et de sculptures décoratives réalisés par des artistes baroques réputés tels Lucas Faydherbe, Arthus Quellin, Jan Pieter Van Baurscheidt le Jeune, Michiel Van der Voort ou encore Laurent Delvaux. Les dessins et les modèles en terre cuite de la collection ont été principalement réalisés comme avant-projet de l’œuvre finale. Ils étaient notamment présentés au client, mais servaient aussi d’objets d’étude et de travail pour le sculpteur et ses apprentis. À la mort du maître, son fonds était généralement repris par un autre atelier, de sorte que les œuvres constituaient le canal par lequel se transmettaient les idées et les compositions de génération en génération.

Afin d’éviter la dispersion de cette exceptionnelle collection, la Fondation Roi Baudouin en a réalisé l’acquisition en 1996-1997 en vue de sa mise en dépôt au Cabinet des Estampes et au Musée royal des Beaux-Arts d’Anvers. Grâce à cette acquisition, la collection a pu non seulement être conservée dans son entièreté mais vient aussi enrichir les collections publiques d’un témoignage unique quant à l’évolution de la sculpture dans les Pays-Bas méridionaux. La collection a été mise en dépôt à Anvers, au Cabinet des Estampes et au Musée royal des Beaux-Arts. Pendant la durée des travaux qui touchent actuellement ces institutions, la Fondation a tenu à rendre la collection itinérante.


De l’Antique comme modèle : 60 œuvres à Mariemont. La sélection opérée a été effectuée autour de la thématique du panthéon gréco-romain et de quelques référents de premier plan des débuts de l’ère chrétienne. Par ces exemples, c’est toute l’iconographie du paganisme antique, tout comme la réception des modèles et des textes anciens, qui est évoquée au cœur de nos régions. Parallèlement, ces pièces révèlent la diversité des usages et des finalités des œuvres une fois achevées : sculpture monumentale, religieuse, funéraire, art des jardins, compositions picturales, arts décoratifs…


Quelques personnages : retrouvez notamment Mars, Vénus, Cupidon, Hercule, Apollon, Minerve, Ariane, Bacchus et ses bacchantes, Romulus et Remus, Diane, Hélène, Athéna, Mercure, Cérès, Saturne, Aaron et Melchisédech, saint Pierre mais également des génies ailés, des anges et diverses allégories…


Autour de l'exposition : une publication de 68 pages éditée par la Fondation Roi Baudouin (bilingue FR-NL) + un guide du visiteur bilingue (FR-NL) + des visites avec les commissaires (12 juin, 30 juillet, 27 août), des visites sur la mythologie et plus encore ! Sans oublier une petite exposition de lithographies et eaux fortes, autour du personnage d’Hercule vu par l’artiste néo-zélandaise Marian Maguire : « Héraclès chez les Maoris » (du 24 septembre au 20 novembre 2016)


Abonnement (petit)

ANNONCER