Massacre innocents Chantilly

ANNONCER

Accueil > Nos rendez-vous > JAPONISME EN EUROPE DU NORD 1875–1918

JAPONISME EN EUROPE DU NORD 1875–1918

DU 19 JANVIER AU 23 AVRIL 2017

Une exposition ambitieuse qui montre comment la peinture nordique a changé sous l’influence japonaise

L.A. Ring, A la fenêtre. La femme de l’artiste, 1897, huile sur toile, 198,5 x 153,2 cm, Statens Museum for Kunst, © SMK Photo.

 

STATENS MUSEUM FOR KUNST COPENHAGEN

Sølvgade 48-50
1307 Copenhague
DANEMARK

INFORMATIONS

• Tél. : +45 3374 8494
• Fax : +45 3374 8404
• Site internet : www.smk.d
• Email: smk@smk.dk

HORAIRES

• Lundi : fermé
• De mardi à dimanche : de 11h à 17h
• Mercredi : de 11h à 20h

TARIFS

• Adultes : 110 DKK
• Moins de 30 ans : 85 DKK
• Moins de 18 ans : gratuit
• 1 adulte + 1 enfant : 90 DKK

CONTACT PRESSE

Chef du service de presse
Karen Ormstrup Søndergaard
• Tél. : +45 2552 7203
• Email : kos@smk.dk


Le Mont Fuji couvert de neige et les cerisiers en fleurs : dans la seconde moitié du XIXe siècle, une vague d’enthousiasme pour tout ce qui vient du Japon s’empare du monde occidental : le japonisme


Albert Edelfelt, Virginie, 1883, huile sur toile, 73,5 x 92,5 cm, Arla Cederberg Collection, Joensuu Art Museum, photo: Hyttinen, Kari.

Moments zen

L'une des peintures les plus connues et les plus appréciées des collections du SMK est A la fenêtre. La femme de l’artiste de Laurits Andersen Ring. L’artiste a peint cette déclaration d'amour à Sigrid Kähler en 1897 : en plus de dépeindre la femme de l'artiste dans un moment de bonheur, ce tableau montre comment l’influence japonaise a laissé sa marque sur l'art nordique: le jardin peut être danois, mais plein d’arbres décoratifs en fleurs, aux branches noueuses comme dans l'art japonais, tandis que la femme elle-même est capturée dans un moment de calme zen. L'exposition remonte le temps pour étudier comment l'art occidental s'est imprégné d'esthétique japonaise : compositions asymétriques, objets décoratifs, imagerie méditative, observation étroite des oiseaux, des poissons, des insectes, des branches et des fleurs. C'est la première exposition au Danemark qui démontre l'impact du japonisme sur l'art nordique.


Comment le Japon a atteint l'Europe

L'influence du Japon a été particulièrement forte sur des artistes tels que Claude Monet, Edvard Munch, Van Gogh, Vilhelm Hammershøi, Anna Ancher, Albert Edelfelt et L.A. Ring, tous présentés dans l'exposition. Beaucoup d'artistes pris d'engouement pour les choses japonaises se sont eux-mêmes représentés ainsi que leurs familles en kimonos de soie, des éventails, des parasols et des lanternes en papier, en utilisant la photographie pour s'immortaliser en Japonistes, dans leurs ateliers ou chez eux. Le Japon avait été largement isolé et inaccessible au monde occidental depuis les années 1630 jusqu'à 1853, date à laquelle le pays ouvrit ses frontières pour permettre le commerce international. Cela a donné à l'Europe l'accès aux biens et à l'art japonais. Ces nouveaux objets ont été présentés dans de nombreuses foires mondiales, et le terme «Japonisme» a été inventé pour désigner la vague d'art et d'arts appliqués inspirée par l'esthétique japonaise.


Henriette Christine Hahn-Brinckmann, Coucher de soleil. Un portrait du sculpteur danois Niels Hansen Jacobsen, 1900-04, xylographie, 37,8x53,5 cm. DR Vejen Art Museum. Photo: Pernille Klemp.

Les pays nordiques, enfin

Avec le Danemark comme principal débouché, le japonisme est arrivé un peu plus tard dans les pays nordiques qu’en France ou en Angleterre. Les gravures sur bois japonaises, notamment, sont devenues une source d'inspiration majeure, offrant aux artistes une façon différente de regarder la nature qui les entourait. L'artiste et critique d'art Karl Madsen (1855-1938) a été un personnage clé dans l'introduction de l'art japonais dans les pays nordiques. En 1885, il publie le livre Japansk Malerkunst (Peinture japonaise). Étant le premier livre sur le sujet dans une langue nordique, il a acquis une grande influence sur les artistes et les collectionneurs. L'exposition est le fruit de la collaboration entre les musées nationaux d’Helsinki, Oslo et Copenhague.


CATALOGUE

Japanomania in the Nordic Countries, 1875-1918, sous la direction de Gabriel P. Weisberg, Anna-Maria von Bonsdorff, and Hanne Selkokari, Yale University Press, 2016, 296 pages.

Biennale Thessalonique 2017

Pub Magnani Rocca

Fred Deux MBA Lyon

Abonnement (petit)

ANNONCER