ANNONCER

Accueil > Nos rendez-vous > Primitifs Francais Découvertes Et Redécouvertes

PRIMITIFS FRANCAIS
Découvertes et redécouvertes

Du 27 février au 17 mai 2004

L'occasion de voir ou de revoir des chefs d’œuvres qui comptent parmi les plus remarquables du XVè siècle européen.

Enguerrand Quarton, La Pietà d'Avignon, Musée du Louvre RF 1569 © RMN/ R. G. Ojeda

 

Musée du Louvre

Aile Richelieu, entresol
Palais du Louvre 75001 Paris

Informations

Tél : 01 40 20 53 17
Site : www.louvre.fr

Horaires :

Tous les jours, sauf le mardi, de 9 h à 17 h 30
et jusqu’à 21 h 30 le mercredi

Commissaire :

Dominique Thiebault Conservateur en chef au département des peintures du Musée du Louvre.

Prix d'entrée :

Entrée libre avec le billet du musée :
8, 50 € - Tarif réduit 6 €.
Accès libre - de 18 ans, carte Louvre jeune Amis du Louvre, handicapés, enseignants et étudiants en histoire de l’art et arts plastiques, demandeurs d'emploi.

Contacts Presse :

Délégation à la communication ;
Aggy Lerolle : Tél : 01 40 20 51 42
Chargée de communication
Pascale Bernheim : Tél / Fax : 01 43 25 31 38
e-mail : Bernheim@louvre.fr




Cent ans après la mémorable exposition des Primitifs français de 1904, dont le succès public fut considérable, le Louvre se propose de donner un aperçu de ce que fut l'événement et de ses retombées, mais surtout de montrer la contribution de l'histoire de l'art depuis un siècle à un domaine riche de découvertes. C’est l'occasion de voir ou de revoir des chefs d’œuvres qui comptent parmi les plus remarquables du XVè siècle européen.


État des lieux

L’exposition de 1904 a marqué le point de départ des études critiques dans le domaine de la peinture et de l’enluminure. Les vingt dernières années ont permis la découverte d’œuvres longtemps passées sous silence ou totalement inédites. À partir de tableaux tels que La Piéta d’Avignon, le triptyque de l’Annonciation d’Aix, de Barthélemy d'Eyck, exceptionnellement reconstitué et présenté pour la première fois à Paris depuis 1929, mais aussi d’œuvres de techniques très variées - enluminures, dessins, tapisserie, vitrail, broderie - l’exposition dresse un état des lieux.


Une activité artistique intense

Elle met parallèlement en évidence l’intensité des échanges à travers l’Europe et le développement de l’activité picturale en France durant cette période. A Paris, qui reconquiert sa position de capitale artistique après l’immobilisme de la guerre de Cent Ans. En Provence, avec Avignon et Aix, l’un des centres les plus actifs, dominé par des personnalités de très grandes dimensions comme Enguerrand Quarton et Barthélemy d’Eyck. Elle permet aussi la découverte d’un artiste remarquable, inconnu hors du cercle des spécialistes, le Tourangeau Jean Poyer, le seul disciple de Fouquet, à avoir compris en profondeur l’art de son génial prédécesseur.


Publication

Catalogue de l'exposition Les Primitifs français : découvertes et redécouvertes
Dominique Thiébaut, conservateur en chef au musée du Louvre, avec la collaboration de Philippe Lorentz et François-René Martin, 192 p., Éditions RMN, 35 €.

Abonnement (petit)

ANNONCER