ANNONCER

Accueil > Nos rendez-vous > Hokusai « L'affolé De Son Art » D'edmond De Goncourt À Norbert Lagane

HOKUSAI
« l'affolé de son art »
d'Edmond de Goncourt à Norbert Lagane


DU 21 MAI AU 4 AOÛT 2008


Un panorama exhaustif sur l’artiste japonais qui a le plus durablement influencé les Occidentaux.



Mille Images de l'océan ( Chie no umi) Chôshi dans la province de Shimosa (Sôshû Chôshi) 1832-1834
Impression polychrome (nishiki-e), format chûban Editeur : Moriya Jihei Signature : zen Hokusai Iitsu hitsu Legs Isaac de Camondo, 1911


Le musée Guimet organise la première rétrospective de l’intégralité de son fonds Hokusai, après l’entrée dans ses collections d’œuvres majeures. Tirant parti de découvertes récentes, ce nouveau regard sur l’œuvre d’un des maîtres de l’estampe japonaise est proposé au public en hommage à un grand donateur, Norbert Lagane.


Un artiste prolifique

Katsushika Hokusai (1760-1849) a réalisé des milliers de peintures, de dessins, d'estampes, de livres illustrés et de manuels didactiques destinés aux peintres ou aux artisans. Le fonds d’art graphique du musée Guimet conserve aujourd’hui environ 130 œuvres attribuées à Hokusai. Les estampes polychromes aussi célèbres que les Trente-six Vues du Mont Fuji, y côtoient des dessins préparatoires, des croquis et quelques peintures qui éclairent un autre versant de son activité créatrice. Peintre, dessinateur et théoricien, Hokusai a aussi été un expérimentateur hors pair. La richesse de son œuvre donne parfois la sensation d’avoir affaire à plusieurs artistes. Son influence s’est exercée dans le domaine de l'estampe japonaise, appelée Ukiyo-e ou « Images d’un monde flottant » car transcrivant essentiellement la vie de plaisirs des danseuses, des courtisanes et des acteurs du théâtre kabuki, à partir du XVIIe siècle. Mais elle l’a largement dépassée : Hokusai a aussi inspiré les collectionneurs et les peintres européens tels que Degas, Van Gogh, Gauguin ou Monet (qui possédait une très riche collection d'estampes), donnant naissance au « japonisme ».


Un ensemble d'acquisitions majeures

Pourtant, en dépit de la renommée qu’Hokusai a connue en Europe - principalement en France - depuis la fin du XIXe siècle, aucune exposition ne lui a jamais été consacrée au musée Guimet. En 2001, l’exceptionnelle donation Norbert Lagane a permis l’entrée dans les collections d’une peinture inédite d’Hokusai : le Dragon parmi les nuages, un kakemono qui s’est avéré former une paire avec un rouleau du musée Ota de Tokyo, le Tigre sous la pluie. Deux ventes de la collection Huguette Berès, organisées à Paris en 2002 puis 2003 à l’occasion de sa succession, ont ensuite donné au musée l’opportunité d’acquérir un ensemble de dessins préparatoires et un très rare tirage du Mont Fuji en bleu. En marge de ces découvertes, la campagne de restauration des œuvres, entreprise en 2006, a abouti à des analyses scientifiques sur la nature des papiers et des pigments employés.


Dans la veine d’Hokusai

Cela imposait de présenter enfin au public la totalité du fonds Hokusai. La vie de ce grand artiste, d'une curiosité toujours en alerte, est décomposée en six grandes périodes dans le circuit de visite. Ses tirages célèbres de paysages sont associés à de belles jeunes femmes et à des estampes à connotation érotique (shun-ga, images de printemps), réalisées par d’autres artistes. Depuis l'origine des estampes Ukiyo-e, la femme a constitué l'un des thèmes de prédilection des dessinateurs. Des œuvres bien moins connues (pour n’avoir jamais été publiées), ou inédites pour certaines peintures, viennent compléter cet ensemble. Parfois victimes de la censure, les artistes de l’Ukiyo-e, et Hokusai parmi eux, étaient mal considérés par les élites japonaises, qui tenaient leur production pour légère et vulgaire.
Illustration : Trente-six vues du Mont Fuji (Fugaku sanjûrokkei) Vent frais par matin clair ( Gaifû kaisei), 1830-32. Impression polychrome (nishiki-e), format ôban. Editeur : Eijudô. Signature : Hokusai aratame Iitsu hitsu. Legs Charles Jacquin, 1938 AA 380 © musée Guimet / Thierry Ollivier


PUBLICATIONS :

  • Catalogue de 240 pages, 190 illustrations, broché, format : 22 x 28 cm, 39 €, ISBN 978-2-7118-5406-6 ; coédition RMN / Musée Guimet, sous la direction d’Hélène Bayou.
  • Le petit journal de l’exposition : 16 pages, 20 illustrations couleurs, 3,50 €, éditions RMN


    Pour voir d'autres illustrations, cliquez sur ENGLISH VERSION en haut de page.

  • MUSÉE NATIONAL DES ARTS ASIATIQUES GUIMET 6 place d'Iéna - 75016 PARIS
    INFORMATIONS : Tél. 01 56 52 53 00 Site : www.guimet.fr
    HORAIRES : Ouvert tous les jours sauf le mardi, de 10 h à 18 h. Fermeture de la caisse à 17 h 30 et des salles à 17 h 45.
    PRIX D’ENTRÉE :
  • Entrée pour l’exposition seule : 7 € (plein tarif), 5 € (tarif réduit)
  • Billet jumelé (musée + exposition) : 8,50 € (plein tarif) ; 6 € (tarif réduit) à partir du 1er juillet 2008
    COMMISSARIAT : Hélène Bayou, conservateur en chef du patrimoine au Musée national des arts asiatiques Guimet
    CONTACTS PRESSE :
  • Hélène Lefèvre, Chef du service communication Tél. 01 56 52 53 32 Fax 01 56 52 53 54 helene.lefevre@guimet.fr
  • Sophie Maire, adjointe Tél. 01 5 52 54 11 sophie.maire@guimet.fr
  • Abonnement (petit)

    ANNONCER