Pulsart 2017

Expo Tézenas à Mantes (Bauret)

Françoise Petrovitch Campredon

Corail (Aquarium de Paris)

ANNONCER

ArtAujourdhui.Hebdo

N° 465 - du 16 mars 2017 au 22 mars 2017


Miloslav Dvořák, Le Golem et Rabbi Loew près de Prague, 1951, huile sur toile, 244 x 202 cm, Prague, Židovské Muzeum © Jaroslav Horejc – heirs, 2017.

Increvable Golem

PARIS - Prenez un peu de terre, façonnez-la et mettez-lui dans la bouche le nom de Dieu. Alors, elle se mettra en mouvement et vous obéira aveuglément. Telle est la recette du Golem, un être déjà mentionné il y a plus de deux millénaires dans l’Ancien Testament et remis au goût du jour par des écrivains tel Gustav Meyrink, qui l’acclimata il y a cent ans dans la Prague hébraïque, si propice aux mystères ésotérique. L’exposition retrace la saga du préhistorique robot, qui ne cesse d’inspirer les créateurs d’images fixes ou mobiles - parmi lesquels des contemporains comme Garouste ou Amos Gitaï qui féminise le Golem en lui donnant les traits d’Annie Lennox. Digne héritière des essais expressionnistes de Paul Wegener, la compagnie britannique 1927 a produit un joyau de pièce - sobrement intitulé Golem avec un remarquable travail graphique, que l’on ne se lasse pas de revoir sur un écran, trop petit…
Golem ! Avatars d’une légende d’argile au musée d’art et d’histoire du Judaïsme, du 8 mars au 16 juillet 2017.

En savoir plus

Voir la Newsletter complète

Melnikov Villa Savoye

Salon Montrouge 2017

Musée Vix

Rancillac La Poste

Koplowitz

Abonnement (petit)

ANNONCER