ANNONCER

ArtAujourdhui.Hebdo

N° 482 - du 13 juillet 2017 au 13 septembre 2017


Giorgio de Chirico, Place d'Italie avec fontaine, vers 1968, huile sur toile, Fondazione Giorgio e Isa de Chirico © Giorgio de Chirico, VEGAP Barcelone, 2017.

De Chirico tardif

BARCELONE - Il a rendu célèbre les tours rouges du château de Ferrare tout en inventant une annexe du surréalisme, la peinture métaphysique. Ephèbes de marbre et mannequins de bois patientent sur des places désertes, marquées d’ombres rectilignes. Giorgio De Chirico (1888-1978) est un classique du XXe siècle, qui a bien ennuyé les experts en remettant sur le métier, des décennies plus tard, les mêmes sujets canoniques. Ses Places d’Italie sont ici tardives - contemporaines de Mai 68 plutôt que de la révolution russe - mais on peut reconnaître à l’artiste la capacité de jouer à fond de son répertoire. Des sculptures peu connues des années quarante, des portraits, des dessins complètent cette rétrospective de 150 œuvres.
El mundo de Giorgio de Chirico. Sueño o realidad au Caixa Forum, du 19 juillet au 22 octobre 2017. Catalogue 30 €.

En savoir plus

Voir la Newsletter complète

Abonnement (petit)

ANNONCER