Massacre innocents Chantilly

ANNONCER

ArtAujourdhui.Hebdo

N° 491 - du 9 novembre 2017 au 15 novembre 2017


Louvre Abu Dhabi, extérieur. Photo Mohamed Somji.

LIVRES

La photo, miroir déformant ou pas ?

La photographie sert-elle à documenter objectivement l’histoire ou sert-elle au contraire à construire un imaginaire ? Décrit-elle la réalité ou l’altère-t-elle ? Est-elle un spectacle ou un outil de connaissance ? Ces questions fondamentales sous-tendent l’ouvrage et sont notamment illustrées par le cas américain - le tournant de la guerre de Sécession, la vogue extraordinaire de la stéréoscopie dans les années 1860-1900, la prolifération des archives et leur utilisation par les historiens, le rôle des photo-clubs et des amateurs, etc. Elles sont plus actuelles que jamais : si Staline s’ingéniait déjà à faire dire aux photos ce qu’il désirait, si l’on pouvait ainsi accréditer l’hypothèse des soucoupes volantes, le même travers n’a fait que s’amplifier avec les nouvelles techniques de retouche et la multiplicité de sources incontrôlables. On a pu le vérifier aussi bien dans le printemps arabe que dans les ouragans récents ou les événements en Catalogne, où l’a priori d’authenticité conféré au medium photographique a bénéficié à toute une série d’images fausses…
La photographie, histoire et contre-histoire par François Brunet, PUF, 2017, 400 p., 27 €.

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Voir la Newsletter complète

Pub Magnani Rocca

Biennale Thessalonique 2017

Fred Deux MBA Lyon

Abonnement (petit)

ANNONCER