ANNONCER

ArtAujourdhui.Hebdo

N° 502 - du 8 février 2018 au 14 février 2018


Teodoro Wolf Ferrari, L'Ile mystérieuse, 1917, huile sur toile, 76x97 cm, collection particulière (exposition à Conegliano).

LA QUESTION ICONOCLASTE

La Réforme sans image

ZURICH - A Florence, les Offices ont étudié les rapports peu connus des Médicis avec la Réforme, tandis qu’à Berlin le Martin Gropius Bau s’était penché sur « l’effet Luther » : autant d’initiatives légitimes pour le 500e anniversaire des 95 thèses du pasteur. Cette exposition déborde un peu du calendrier mais aborde un thème qui est récurrent dans la vie des religions : le rapport aux images. Si l’Islam semble avoir aujourd’hui l’hégémonie dans cette hantise, ce sont les Byzantins qui nous ont légué le mot iconoclasme. Et à Zurich, au temps de Zwingli, lorsqu’il produit ses propres 63 thèses en 1523, c’est également une « furie iconoclaste » qui s’empare des prédicateurs qui chassent sculptures et retables des églises. Mais on a toujours besoin d’icônes : après la mort de Zwingli, son épée et son casque accèdent à ce statut…
Dieu et les images, au Landesmuseum, du 2 février au 15 avril 2018.

En savoir plus

Voir la Newsletter complète

Abonnement (petit)

ANNONCER