ANNONCER

ArtAujourdhui.Hebdo

N° 515 - du 10 mai 2018 au 16 mai 2018


Caspar David Friedrich, Voyageur contemplant une mer de nuages, vers 1817, huile sur toile, 94.8 x 74.8 cm, Hamburger Kunsthalle © SHK / Hamburger Kunsthalle / bpk / Elke Walford.

EXPOSITIONS

Sempere revient

MADRID - Un tiers de siècle qu’il est décédé : le temps est venu de réévaluer la trajectoire d’Eusebio Sempere (1923-1985). Son poids dans le jeune mouvement de l’art cinétique ibéro-américain (notamment impulsé par la galerie Denise René) est minoré par son parcours à contre-courant : installé à Paris dans les années cinquante, il retourne en Espagne en 1960 et développe son art dans la semi-apnée que constituait la dictature franquiste. En réussissant à s’en échapper, comme lors d’un voyage aux Etats-Unis en 1964, qui lui permet de rencontrer Josef Albers, ou en étant très actif au sein des mouvements qui opèrent aux limites de la censure. Présentant plus de 150 œuvres de 1949 à 1981 – des gouaches, des reliefs, des mobiles, des compositions en carton, bois ou tubes de métal chromés – l’exposition a un petit air de rétrospective définitive…
Eusebio Sempere au musée Reina Sofía, du 9 mai au 17 septembre 2018.

En savoir plus

Voir la Newsletter complète

Lumières nordiques

Abonnement (petit)

ANNONCER