ANNONCER

ArtAujourdhui.Hebdo

N° 519 - du 7 juin 2018 au 13 juin 2018


Victor Vasarely, Feny, 1973. Colección Carmen Thyssen-Bornemisza © Victor Vasarely, VEGAP, Madrid, 2018

Vasarely, l’aîné de l’Op Art

MADRID – Son nom est lié à l’Op Art ou art optique et à la galerie Denise René, qui en a été un défenseur acharné pendant plus d’un demi-siècle. Le pionnier Victor Vasarely (1906-1997), Hongrois acclimaté en France, a eu dans cette aventure des compagnons comme Le Parc ou Soto. Au musée Thyssen, il est seul à tenir l’affiche, à partir du corpus de sa fondation à Aix-en-Provence, qui a connu des années agitées, et de collections privées, dont celle de Carmen Thyssen-Bornemisza. Déjà montré à la fondation March de Madrid peu après sa mort, en 2000, ou à la salle BBK de Bilbao, Vasarely, passé par le Bauhaus de Budapest, ouvert à des collaborations multiples (notamment avec Renault) a en partie souffert d’une diffusion abondante de son œuvre.
Victor Vasarely. El nacimiento del Op Art au musée Thyssen-Bornemisza, du 7 juin au 9 septembre 2018.

En savoir plus

Voir la Newsletter complète

Abonnement (petit)

ANNONCER