ANNONCER

Accueil > ArtAujourd'hui Hebdo > N° 519 - du 7 juin 2018 au 13 juin 2018 > Carmignac, l’art dans la garrigue

ArtAujourdhui.Hebdo

N° 519 - du 7 juin 2018 au 13 juin 2018


Harry Gruyaert, Gordon Matta-Clark et Gerry Hovagimyan travaillant à Conical Intersect, Rue Beaubourg, 1975 © Harry Gruyaert / Magnum Photos

FONDATIONS

Carmignac, l’art dans la garrigue

Alors que l’exposition Matta-Clark montre une critique radicale de l’architecture qui a influencé des créateurs contemporains comme Frank Gehry, l’inauguration de la Fondation Carmignac sur l’île ultra-protégée de Porquerolles montre combien l’architecture contemporaine est capable de se plier avec succès à des conditions draconiennes. Les règlements y empêchaient toute agrandissement en surface. C’est donc sous terre que l’agence GMAA est allé chercher le métrage nécessaire à la présentation (tournante) de quelque 300 œuvres de la collection réunie par le magnat de la finance Edouard Carmignac, dans un lieu désormais piloté par son fils Charles. Il a fallu pour cela suspendre quelque temps la maison dans le vide, creuser, puis imaginer une source lumineuse. Filtrée par une plaque de verre couverte d’eau, la lumière méditerranéenne arrive ténue et tremblotante dans les salles blanches où sont accrochés des Lichtenstein, Warhol, Basquiat… A l’air libre, sous les pins, un labyrinthe de miroirs de Hein, des œufs de marbre de Nils-Udo, des statues chromées de Rondinone invitent à une autre visite. Il y a longtemps, ce mas servit de décor à Pierrot le fou
• La Fondation Carmignac a été inaugurée le 1er juin 2018.

En savoir plus

Voir la Newsletter complète

Abonnement (petit)

ANNONCER