ANNONCER

Accueil > ArtAujourd'hui Hebdo > N° 520 - du 14 juin 2018 au 20 juin 2018 > Cotelle, champion oublié des jardins

ArtAujourdhui.Hebdo

N° 520 - du 14 juin 2018 au 20 juin 2018


Jean Cotelle, Vue du Labyrinthe avec Diane et les nymphes, 1689-91, huile sur toile, 201,5 x 137,5 cm, Petit Trianon, Château de Versailles.

Cotelle, champion oublié des jardins

VERSAILLES - Qui, aujourd’hui, passerait commande à un peintre de 21 tableaux, représentant chacun un bosquet de son jardin, en vue de les exposer dans une galerie de 53 mètres de long ? Il faudrait être fou. Quelqu’un, pourtant, l’a fait autrefois, pour qui rien n’était impossible no trop beau : il s’agit de Louis XIV. Le peintre en question, alors glorieux, porte un nom aujourd’hui oublié : Jean Cotelle (1646-1708). Mais le lieu qu’il a ainsi décoré (le Petit Trianon) et ses toiles existent toujours, fournissant une intéressante parabole sur les aléas de la célébrité. Le château de Versailles a choisi de le célébrer en grand – en lui dédiant une exposition mais aussi en refleurissant les jardins selon les indications tirées de ses toiles. Peintre bourlingueur – il a fait le voyage en Italie, a décoré l’hôtel de ville de Marseille, a inventé des décors éphémères à Avignon – Cotelle mérite toute notre attention. Il se marie parfaitement avec notre goût renouvelé pour les jardins.
Jean Cotelle, des jardins et des dieux au Grand Trianon, du 12 juin au 16 septembre 2018.

En savoir plus

Voir la Newsletter complète

Abonnement (petit)

ANNONCER