ANNONCER

ArtAujourdhui.Hebdo

N° 520 - du 14 juin 2018 au 20 juin 2018


Frida sur le banc, 1939, photographie par Nickolas Muray © Nickolas Muray Photo Archives

LIVRES

Le dernier train de Bobby

Dans la nuit du 5 au 6 juin 1968, il y a 50 ans, Robert Kennedy, frère cadet de JFK, était assassiné à son tour, alors qu’il avait le vent en poupe pour devenir le prochain candidat démocrate à la présidentielle. Le 8 juin, un train spécial convoie son corps de New York à Washington. Paul Fusco, reporter au magazine Look, reçoit de son rédacteur en chef l’ordre de monter à bord. Il s’équipe de « tonnes de pellicules » et passe tout l’après-midi, jusqu’à la nuit, à appuyer sur le déclencheur : des milliers de personnes sont massées le long des voies pour un grand hommage populaire. Le sujet de Paul Fusco est justement célèbre mais ce livre, qui accompagne une exposition aux Rencontres d’Arles, intègre deux variations plus récentes : celle de Philippe Parreno, qui fait rejouer la scène – un reenactment avec un vrai train saisi par une caméra 70 mm – en 2009, et celle de Rein Jelle Terpstra, artiste hollandais qui travaille sur la notion de mémoire et d’absence. C’est à un travail de fourmi qu’il s’est livré, enquêtant sur les photos de Fusco pour retrouver, un demi-siècle plus tard, des témoins ayant vu le train, pour qu’ils lui fournissent leurs propres photographes. Une étonnante traversée du miroir…
The Train, June 8, 1968, par Paul Fusco, Rein Jelle Terpstra et Philippe Parreno, éditions Textuel, 2018, 144p., 49 €.

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Voir la Newsletter complète

Abonnement (petit)

ANNONCER