ANNONCER

ArtAujourdhui.Hebdo

N° 524 - du 14 juillet 2018 au 5 septembre 2018


Vue de l’exposition. Œuvres de Simone Fattal : à droite (mur) : Angel (I -V), terre cuite émaillée, 2018 à gauche : The Meeting, terre cuite émaillée, 2018;

Souviens-toi de Beyrouth…

MARRAKECH – La cosmopolite Etel Adnan (née en 1925 à Beyrouth) est considérée comme l’une des grandes artistes de ce début de XXIe siècle (les hommages à ses paysages synthétiques et colorées se multiplient dans les musées et les galeries) tout autant que poète. Bob Wilson (né en 1941 au Texas) est l’une des stars mondiales de la scène. La céramiste et peintre Simone Fattal (née en 1942 à Damas) est moins connue mais est l’indispensable troisième pointe de cette exposition originale : compagne d’Etel, elle en est également l’éditrice. L’exposition raconte cette amitié née en 1975 à Beyrouth, à la veille de la guerre du Liban, puis son développement au Maroc, en Californie, à Paris. Une sorte de chorégraphie chorale mêlant poésie, sons et sculptures, rythmée par le poème d’Etel Adnan – Conversation with my soul (III), interprété par Robert Wilson sur une musique de Michael Galasso.
Garden of Memory au musée Yves Saint Laurent, du 14 mai au 16 septembre 2018.

En savoir plus

Voir la Newsletter complète

Abonnement (petit)

ANNONCER