ANNONCER

ArtAujourdhui.Hebdo

N° 529 - du 4 octobre 2018 au 10 octobre 2018

Miró, bilan

PARIS – C’est un bon client et les expositions Miró se succèdent avec la certitude d’attirer un large public : au Grand Palais en 1974, à la Fondation Maeght en 1990, au Centre Pompidou en 2004, à la Tate Modern en 2011. Cette année, après sa sculpture présentée jusqu’en septembre au Centro Botín de Santander, c’est le Grand Palais qui remet le couvert. Signe de l’importance de l’événement, Emmanuel Macron et le roi d’Espagne l’ont inaugurée ce vendredi. Et son commissaire, Jean-Louis Prat, a toutes les cartes en main : il a été pendant plus de trente ans aux rênes de la fondation Maeght, était un ami de l’artiste, et fait partie du Comité Joan Miró qui authentifie les œuvres. Le parcours de 70 ans montre un homme qui fait presque les choses à rebours : appliqué et pointilleux quand il joue au fauve catalan, d’une étonnante liberté à plus de 80 ans, quand il peint avec les doigts, brûle la toile ou la piétine…
Miró au Grand Palais, du 3 octobre 2018 au 4 février 2019.

En savoir plus

Voir la Newsletter complète

Abonnement (petit)

ANNONCER