ANNONCER

Accueil > ArtAujourd'hui Hebdo > N° 550 - du 1 avril 2019 au 18 avril 2019 > Henri II, mort en tournoi, père de 3 rois et de 2 reines

ArtAujourdhui.Hebdo

N° 550 - du 1 avril 2019 au 18 avril 2019


Henri II, huile sur panneau cintré vers le haut, postérieurement agrandi et mis au rectangle, vers 1555. Musée Crozatier, Le Puy-en-Velay.

L'AIR DU TEMPS

Henri II, mort en tournoi, père de 3 rois et de 2 reines

SAINT-GERMAIN-EN-LAYE - Alors que Léonard de Vinci s’éteignait, le 2 mai 1519, le roi François Ier n’était sans doute pas au Clos-Lucé, comme le veut la légende, prenant dans ses bras le génie italien. Il était plutôt à Saint-Germain-en-Laye pour assister au baptême de son fils Henri, né deux mois plus tôt. Celui-ci, le futur Henri II, méritait bien aussi son 500e anniversaire ! Il est fêté en sourdine, avec cette exposition en point d’orgue dans son château natal - car qui se souvient vraiment de lui aujourd’hui ? Il a pourtant joué un rôle au moins aussi important que Léonard dans la marche de la France et de l’Europe… Outre sa mort dramatique – dans un tournoi organisé dans Paris surchauffé, ce monarque athlétique est blessé à l’œil et agonise pendant dix jours malgré les soins prodigués par Ambroise Paré et André Vésale – son héritage familial est impressionnant. Descendent de lui trois rois au destin tout aussi funeste : François II, mort jeune, très abruptement ; Charles IX, lié au massacre de la Saint-Barthélemy ; Henri III, devenu roi de Pologne, puis de France, assassiné par le moine fanatique Jacques Clément. Sans compter sa sulfureuse fille Marguerite, future épouse d’Henri IV, qui passera à la postérité sous le nom de « Reine Margot », ou Elisabeth, épouse de Philippe II d'Espagne. Dans ce vrai Game of Thrones, avec sang, sexe et batailles, il faut évidemment ajouter l’ensorcelante Diane de Poitiers, sa maîtresse durable, bien qu’elle ait 20 ans de plus que lui. Pour faire revivre cette époque et cette incroyable comédie humaine, voici du métal – une superbe armure -, de la toile (avec des portraits en pied), du papier (des plans d’architecture), des émaux limousins mais aussi des objets de la vie quotidienne : sceaux, quittances de frais, écus, médailles, bouteille en verre bleu de sa célèbre épouse Catherine de Médicis. Ou encore une étonnante « boîte à chiffre », à l’attention des espions, utilisée pour la correspondance codée. Quelle époque…
Henri II. Renaissance à Saint-Germain-en-Laye au musée d’Archéologie nationale, du 31 mars au 4 juillet 2019.

En savoir plus

Voir la Newsletter complète

Abonnement (petit)

ANNONCER