ANNONCER

ArtAujourdhui.Hebdo

N° 563 - du 6 février 2020 au 20 février 2020


Anna Ancher, A midi, 1914. Sorø Kunstmuseum. Photo: Anders Sune Berg.

Les douces couleurs d’Anna Ancher

COPENHAGUE – Elle est comme un « rayon de soleil », disait son ami peintre Oscar Björck. Anna Ancher (1859-1935) fut l’une des personnalités de l’école de Skagen, une colonie d’artistes venus croquer à la fin du XIXe siècle la beauté des paysages et des habitants de cette petite ville danoise excentrée, non encore accessible par train. Sans trop de mérite au départ puisque son père y était aubergiste… Mais elle sut développer une palette personnelle, lumineuse, pleine de verts et de jaunes vibrants. Son passage à Paris dans l’atelier de Puvis de Chavannes ne lui enleva pas sa spontanéité ni son goût pour des scènes locales – plumage des oies, fenaison ou funérailles – et pour la restitution fidèle des intérieurs rustiques où l’on coud, lit ou berce un enfant dans une lumière dorée… Avec quelque 150 tableaux, c’est la plus grande rétrospective qui lui soit consacrée.
Anna Ancher au SMK, du 8 février au 24 mai 2020

En savoir plus

Voir la Newsletter complète

Abonnement (petit)

ANNONCER