ANNONCER

ArtAujourdhui.Hebdo

N° 563 - du 6 février 2020 au 20 février 2020


René Burri, Fleurs de lotus séchées sur lac de Kunming, palais d’été de Pékin, Chine, 1964 © René Burri / Magnum Photos. Fondation René Burri, Courtesy Musée de l’Elysée, Lausanne

Tout Burri

LAUSANNE – C’était l’un des cadors de l’agence Magnum, dont il était devenu membre à 26 ans. René Burri (1933-2014), au cours d’innombrables voyages à travers le monde, a laissé quelques icônes de la photographie du XXe siècle dont ce portrait triomphant du Che ou ces hommes en noir marchant sur un toit de gratte-ciel à São Paulo. Le Pakistan, les Etats-Unis mais aussi Chypre lors du retour de Mgr Makarios, la Côte amalfitaine, la Grande Muraille de Chine et le Mur de Berlin, les bars à hôtesses de Corée du Sud… Cette exposition, dans un musée auquel il fut très lié (jusqu’au dépôt de ses archives – 50 000 tirages et 170 000 diapositives ! - sous forme de fondation en 2013) parcourt sa longue carrière de photographe. Mais aussi ses autres formes d’expression, notamment dessins et collages, issus d’une main sûre et d’une longue pratique – une image marquante le montre, jeune étudiant de 18 ans, en train de retoucher une photo au pinceau à la Kunstgewerbeschule de Zurich…
René Burri, l’explosion du regard au Musée de l’Elysée, du 29 janvier au 3 mai 2020.

En savoir plus

Voir la Newsletter complète

Abonnement (petit)

ANNONCER