ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > Art contemporain > Satchmo, les carnets de collages de Louis Armstrong

ART CONTEMPORAIN

Satchmo, les carnets de collages de Louis Armstrong

Steven Brower

On savait qu’il était chef d’orchestre, trompettiste, chanteur, acteur, mémorialiste. Il faudra désormais ajouter, de façon posthume, une autre flèche à son arc : Louis Armstrong était aussi « collagiste ». Et lui qui était plutôt précoce – vendeur de journaux à 7 ans, arrêté à 12 ans pour avoir tiré des coups de feu dans Perdido Street, marié à 16 ans – il se met tardivement à ce violon d’Ingres. L’ouvrage rassemble ces compositions réalisées de 1953 à sa mort, en 1971, mêlant coupures de journaux, pochettes de disques, photos, cartes de vœux, télégrammes de la Western Union et bouts de sparadrap, le tout collé sur du carton ou des boîtes d’enregistrement. « Satchmo » se met en scène avec ses amis et ses contemporains – King Oliver, Bing Crosby, Dean Martin, jusqu’au pape et à Leslie Caron. Il arrive qu’il y ait quelque femmes déshabillées ou un joli derrière mais les légendes disent avec drôlerie qu’il se débarrassait très vite de ce genre de créations : Lucille Wilson, sa femme (la quatrième et dernière), veillait à défendre les bonnes mœurs…

• Satchmo, les carnets de collages de Louis Armstrong, par Steven Brower, La Martinière, 2009, 258 p., 32 €, ISBN : 978-2-732-439198

Satchmo, les carnets de collages de Louis Armstrong - Steven Brower


Critique parue dans la newsletter N° 141 - du 2 juillet 2009 au 9 septembre 2009

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Abonnement (petit)

ANNONCER