Massacre innocents Chantilly

ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > Histoire de l'art > La vie d’artiste au XIXe siècle

HISTOIRE DE L'ART

La vie d’artiste au XIXe siècle

Anne Martin-Fugier

Comment Gauguin, Matisse et Degas ont-ils décidé de devenir artistes ? Comment vivaient Courbet, Manet et Signac ? Comment choisissaient-ils leur modèle ? Comment se pliaient-ils aux exigences du prix de Rome ou du salon annuel ? Qui étaient leurs collectionneurs, leurs marchands, leurs critiques ? Cette étude très documentée se lie sans difficulté tant l’information « brute » (les procédures d’entrée à l’Ecole des beaux-arts, par exemple, ou la gestion de la galerie Goupil) voisine agréablement avec l’anecdote. On y apprend ce qu’était la Masse des beaux-arts (la cagnotte des étudiants pour se payer des modèles), que Rodin a décidé de devenir sculpteur en lisant un livre sur Michel-Ange ou que Ingres fut un directeur mortifère de l’Académie de France à Rome. Dans un siècle qui a vu fleurir et disparaître (en 1880) le Salon officiel, naître Drouot (en 1852) et accepter les femmes à l’Ecole des beaux-arts (1897), la vie quotidienne des artistes se lit comme un vrai sujet de roman.

• La vie d’artiste au XIXe siècle par Anne Martin-Fugier, éditions Audibert, 2007, 29 €, ISBN : 978-2-84749-084-8

La vie d’artiste au XIXe siècle - Anne Martin-Fugier


Critique parue dans la newsletter N° 61 - du 4 octobre 2007 au 10 octobre 2007

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Pub Magnani Rocca

Biennale Thessalonique 2017

Fred Deux MBA Lyon

Abonnement (petit)

ANNONCER