Massacre innocents Chantilly

ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > Art moderne > Courbet, l’homme blessé

ART MODERNE

Courbet, l’homme blessé

Gérard A. Jaeger,

Publier un ouvrage sur Courbet sans illustrations ? En notre époque du tout-image, c’est une entreprise osée. Dans son petit livre, Gérald A. Jaeger y réussit assez bien en mêlant les passages un peu romancés de mise en atmosphère et l’analyse de l’œuvre. On n’est pas convaincu par la mise en scène théâtrale du rapport de Courbet aux femmes (la belle adolescent Lise qu’il aime d’un amour forcément pur, Virginie Binet, « la compagne des beaux jours », Léontine Renaude à l’impudeur telle qu’elle faisait « trembler le crayon le plus exercé »). Pour le reste, on se laisse prendre avec un certain plaisir par le récit de cette vie pleine de reliefs : les rebuffades du Salon, l’aventure du pavillon de l’Alma en 1855 (Courbet, qui a 36 ans, y tient son propre salon), l’année en Hollande, l’amitié dans le Midi avec le jeune mécène Bruyas. Jusqu’à la désastreuse affaire de la colonne Vendôme (accusé d’être le principal responsable de son déboulonnement sous la Commune, Courbet fera de la prison et s’exilera en Suisse et finira) qui écourtera sa vie. Le rapport de Courbet avec l’orthographe, avec la photographie, l’histoire de l’Origine du monde, les liens avec Baudelaire ou Castagnary sont évoqués. Le livre fermé, on a envie de voir ou revoir les Baigneuses, les Casseurs de pierre, la Rencontre. Il ne reste qu’à attendre la grande rétrospective de l’automne au Grand Palais.

• Courbet, l’homme blessé, par Gérard A. Jaeger, éditions Punctum, 13,50 €, ISBN : 2-35116-017-7

Courbet, l’homme blessé - Gérard A. Jaeger,


Critique parue dans la newsletter N° 30 - du 11 janvier 2007 au 17 janvier 2007

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Pub Magnani Rocca

Biennale Thessalonique 2017

Fred Deux MBA Lyon

Abonnement (petit)

ANNONCER