Massacre innocents Chantilly

ANNONCER

ARCHITECTURE, URBANISME

Manhattan New York

Photographies de Gerrit Engel

En le feuilletant distraitement, on peut ne pas percevoir l’intérêt de ce livre. Il s’agit d’un constat clinique : des bâtiments significatifs de New York sont photographiés de face (autant que possible), sans mise en scène spectaculaire ni couchers de soleil, sans ombres envoûtantes, dans une lumière blanche uniforme. Bref, dans la droite ligne du travail documentaire des époux Becher. Cette honnêteté, ce refus du pittoresque font que les images ne frappent pas mais n’ennuient pas non plus. Et que l’on a envie d’y revenir, de les comparer, pour voir comment le visage d’une ville évolue. Car les 176 bâtiments sont classés par ordre chronologique, de la Morris-Jumel Mansion de 1765 à la Hearst Tower de 2006. On y retrouve les immanquables buildings chers à Serge Gainsbourg : adepte de la concordance des temps, dans « C’est haut New York », il cite notamment le Waldorf Astoria de 1931 et l’American International Building de 1932. Mais aussi quelques perles de basse stature comme la Sylvan Terrace, d’anciennes écuries de 1882, ou la Rockefeller Guest House de 1950, dessinée par Philip Johnson.

• Manhattan New York, photographies de Gerrit Engel, Imprimerie nationale éditions, 2006, 324 p., ISBN :2-7427-6442-9 , 75 €.

Manhattan New York - Photographies de Gerrit Engel


Critique parue dans la newsletter N° 24 - du 16 novembre 2006 au 22 novembre 2006

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Pub Magnani Rocca

Biennale Thessalonique 2017

Fred Deux MBA Lyon

Abonnement (petit)

ANNONCER