Massacre innocents Chantilly

ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > Histoire de l'art > Le musée invisible

HISTOIRE DE L'ART

Le musée invisible

Nathaniel Herzberg

Qu’ont en commun l’Odalisque à la culotte rouge de Matisse, la Nativité avec Saint Laurent du Caravage, le Concert de Vermeer ? Ce sont tous des chefs-d’œuvre volés et jamais retrouvés (respectivement au musée Sofia Imber de Caracas, à l’oratoire San Lorenzo de Palerme et au musée Stewart Gardner de Boston). Piochant dans un réservoir très étendu (même si les conventions internationales et la création de polices spécialisées tendent à faire baisser le taux de criminalité), l’auteur décrit ces disparitions souvent rocambolesques, dont certaines continuent de tenir sur le gril les enquêteurs et les simples amateurs. Qu’est donc devenu le Portrait du docteur Gachet, acheté à prix d’or par un milliardaire japonais en 1990 ? L’acheteur avait annoncé qu’il se ferait enterrer avec ce chef-d’œuvre de Van Gogh. L’homme est bien mort et le tableau n’a jamais été revu… Dommage que cet intéressant inventaire soit entaché d’une orthographe approximative (saint François d’Assises, odeur de souffre, Francesco Goya, chasse en émail). On a dû aussi voler le dictionnaire…


Le musée invisible, les chefs-d’œuvre volés par Nathaniel Herzberg, éditions du Toucan, 2009, 208 p., 39,90 €.

Le musée invisible - Nathaniel Herzberg


Critique parue dans la newsletter N° 163 - du 18 février 2010 au 24 février 2010

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Pub Magnani Rocca

Biennale Thessalonique 2017

Fred Deux MBA Lyon

Abonnement (petit)

ANNONCER