Massacre innocents Chantilly

ANNONCER

MARCHé DE L'ART

Galeristes

Anne Martin-Fugier

L’auteur fait bien de rappeler en préambule le mot de Heinz Berggruen : «Il y a autant de types de collectionneurs que de collectionneurs», qui s’applique pareillement au monde des galeristes. Impossible, donc, d’en établir un portrait-robot. Dans ces esquisses parisiennes, on trouve aussi bien la jeunesse ambitieuse (Emmanuel Perrotin) que les dynasties familiales (les Di Meo, Albert Loeb) ou les vocations tardives (Jean Brolly). Certains réagissent immadiatement aux nouvelles modes, d’autres défendent des artistes sur la durée (Guinan chez Loeb) même si la plupart reconnaissent que la sélection à la foire Art Basel est devenu un adoubement essentiel pour leur survie économique. Au-delà de cette coupe sociologique, ce qui rend fascinant ces personnages, surtout les plus âgés, c’est la quantité de rencontres marquantes qu’ils ont eu le bonheur de faire au cours de leur vie. Chemin faisant, on croise ainsi Alfred Barr (le fondateur du MoMA), la vicomtesse de Noailles, Madame Schlumberger en Rolls, Alain Cuny ou Claude Berri…


Galeristes par Anne Martin-Fugier, Actes Sud, 2010, 304 p., 23 €

Galeristes - Anne Martin-Fugier


Critique parue dans la newsletter N° 185 - du 16 septembre 2010 au 22 septembre 2010

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Pub Magnani Rocca

Biennale Thessalonique 2017

Fred Deux MBA Lyon

Abonnement (petit)

ANNONCER