Massacre innocents Chantilly

ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > Art moderne > Serge Poliakoff, mon grand-père

ART MODERNE

Serge Poliakoff, mon grand-père

Marie-Victoire Poliakof

Le quotidien des stars de l’art nous est connu, surtout s’il a quelque chose d’agité ou de scandaleux : les vies de Dali, Picasso ou Warhol ont peu de secrets pour le grand public. Il est beaucoup plus difficile d’entrer dans l’intimité d’artistes moins médiatiques. En commentant ses albums de photos, Marie-Victoire Poliakoff nous fait découvrir la face cachée de son grand-père, peintre abstrait que de Gaulle et Malraux portaient au pinacle. La jeunesse insouciante à Moscou (les Poliakoff étaient des éleveurs de chevaux d’origine kirghize, apparentés à de grandes familles du tsarisme), le passage par Istanbul où Serge Poliakoff joue de la guitare dans les cabarets, l’arrivée à Paris, le mariage avec une lointaine descendante d’Henry VIII d’Angleterre… Puis bien évidemment, la vie d’atelier, les amitiés avec les galeristes (Renato Cardazzo, Denise René, Dina Vierny), les loisirs marqués par les champs de course et les soupers chez Lipp. Jusqu’aux matches de foot effrénés sur un terrain vague : l’équipe des artistes (en shorts et escarpins vernis) contre celle des critiques d’art. Un âge d’or qui semble définitivement révolu ! Et une approche qui permet de voir derrière l’un des grands noms de l’école de Paris autre chose qu’une cote en ascension régulière.


Serge Poliakoff, mon grand-père par Marie-Victoire Poliakoff, Chêne, 2011, 320 p., 39,90 €.

Serge Poliakoff, mon grand-père - Marie-Victoire Poliakof


Critique parue dans la newsletter N° 230 - du 6 octobre 2011 au 12 octobre 2011

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Pub Magnani Rocca

Biennale Thessalonique 2017

Fred Deux MBA Lyon

Abonnement (petit)

ANNONCER