ANNONCER

ART CONTEMPORAIN

Collectionneurs

Anne Martin-Fugier

Qu’est-ce qui pousse un individu à constituer une collection ? Sur le modèle de son précédent ouvrage sur les galeristes, Anne Martin-Fugier mène l’enquête sous forme de dialogues avec quelques cobayes choisis. C’est ainsi au lecteur de formuler ses propres conclusions, à partir de cas personnels, d’Antoine de Galbert, fondateur de la Maison rouge, à Gilles Fuchs, dirigeant de la maison Nina Ricci, qui profitait de tous ses déplacements pour fréquenter galeristes et ateliers, et qui deviendra l’âme du prix Marcel-Duchamp. Nous ne sommes plus au temps d’Artemisia : le rôle des femmes est ici essentiel, comme l’enseignent les cas de Florence (avec Daniel) Guerlain ou de Françoise (avec Jean-Philippe Billarant), qui pèsent de toute leur moitié dans le processus d’acquisition. L’ouvrage est nourri de nombreuses anecdotes, parfois tragiques (les tableaux de Claude et Micheline Renard serviront à financer les opérations de leur fille blessée par une bombe de l’OAS) et de jugements inhabituellement tranchants sur des acteurs du marché (le peintre Barthélémy Toguo, Liliane Durand-Dessert, etc.). Il montre qu’être collectionneur, ce n’est pas forcément avoir beaucoup d’argent et suivre le marché mais plutôt faire des rencontres et obéir à ses passions.


Collectionneurs, par Anne Martin-Fugier, Actes Sud, 2012, 304 p., 22 €.

Collectionneurs - Anne Martin-Fugier


Critique parue dans la newsletter N° 251 - du 15 mars 2012 au 21 mars 2012

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Abonnement (petit)

ANNONCER