ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > Art moderne > Jacques-Emile Blanche

ART MODERNE

Jacques-Emile Blanche

Jane Roberts

Jacques-Emile Blanche (1861-1942) fait partie de ces artistes que l’on ne sait trop où caser. Un peu impressionniste, un peu mémorialiste (il se fit une spécialité des portraits), un peu intellectuel, un peu mondain, un peu écrivain, un peu pianiste. Plus qu’un peu d’ailleurs : dans tous ces domaines, il se montra brillant, laissant l’image d’un touche-à-tout, d’un dilettante doué, une catégorie que l’histoire de l’art jette souvent aux oubliettes. Ami de Proust et de Robert de Montesquiou, il vécut de près l’atmosphère décadentiste de la fin du XIXe siècle, la Belle Epoque qui sentait le blasé. Entre « Blanchard, Maria » et « Blaue Reiter », l’encyclopédie Garzanti citée plus haut oublie Blanche… La preuve qu’il marqua son époque (Mauriac lui fut reconnaissant de lui avoir « ouvert les yeux sur la peinture ») mais disparut des suivantes. Cette biographie très illustrée lui rend justice et se lit comme une véritable Comédie humaine où défilent Aubrey Beardsley, Oscar Wilde, Gide et Joyce et les sublimes Ida Rubinstein et Tamara Karsavina.


Jacques-Emile Blanche par Jane Roberts, éditions Gourcuff Gradenigo, 2012, 216 p., 39 €

Jacques-Emile Blanche - Jane Roberts


Critique parue dans la newsletter N° 273 - du 27 septembre 2012 au 3 octobre 2012

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Abonnement (petit)

ANNONCER