ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > Patrimoine > Les larmes et l’extase

PATRIMOINE

Les larmes et l’extase

Thierry Le Prince et Arnauld Le Brusq, photos d’Andrew Paul Sandford

Sous un titre hollywoodien, à la Irving Stone (on se souvient de sa biographie de Michel-Ange, L’agonie et l’extase), le propos est sérieux : recenser la peinture sacrée de Bretagne (en y incluant aussi les vitraux et la sculpture polychrome) et montrer que la région montre une richesse insoupçonnée qui lui donne quelque parenté avec la lointaine Italie. Embrassant cinq siècles (du XVe au XXe), le texte est succinct et d’un lyrisme un peu trop appuyé, mais l’ouvrage vaut surtout pour les images, qui offrent des plans très rapprochés sur des détails parfois peu accessibles. Le saint Mériadec de l’église de Pontivy, la sainte Marguerite des lambris de Notre-Dame-du-Tertre à Châtelaudren, la Vierge allaitant sous son dais à Gouézec ou cette étonnante sainte Viviane en cire (église Saint-Sulpice de Fougères) prennent vie : ils s’animent à travers les craquelures, les veines du bois ou les bavures des touches d’or.


Les larmes et l’extase par Thierry Le Prince et Arnauld Le Brusq, photos d’Andrew Paul Sandford, Ouest-France, 2012, 224 p., 49 €

Les larmes et l’extase - Thierry Le Prince et Arnauld Le Brusq, photos d’Andrew Paul Sandford


Critique parue dans la newsletter N° 283 - du 6 décembre 2012 au 12 décembre 2012

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Abonnement (petit)

ANNONCER