ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > Catalogues d'exposition > L’art en guerre, France 1938-1947

CATALOGUES D'EXPOSITION

L’art en guerre, France 1938-1947

Sous la direction de Laurence Bertrand Dorléac et Jacqueline Munck,

Sous une couverture couleur kraft, qui fait penser aux privations des années noires, l’ouvrage démontre que, même sous la botte de l’occupant, les artistes ont continué de produire. Certains ont, à des degrés divers, courbé la tête (Vlaminck et le voyage en Allemagne de triste mémoire ; les conservateurs du Musée d’art moderne, l’inaugurant en 1942 avec un florilège passéiste ; Cocteau faisant l’éloge d’Arno Breker, le sculpteur préféré d’Hitler). Mais pas tous comme le rappellent les chapitres consacrés à Picasso (à qui l’on venait de refuser la nationalité française et qui peignait alors, dans son atelier des Grands Augustins, sa célèbre Aubade) ou à Jeanne Bucher. La galeriste exposait des représentants de l’art « dégénéré » comme Otto Freundlich, qui mourra en camp de concentration, et protégeait d’autres artistes, comme la photographe Rogi André, qui vécut cachée dans son grenier. Le catalogue de l’exposition au musée d’Art moderne de la Ville de Paris fait redécouvrir des auteurs peu connus, qui ont créé dans des conditions très précaires, comme Roger Payen, qui travailla à la prison de la Santé sur un support « pauvre », les boîtes d’allumettes. Un glossaire final mêle personnalités, événements et lieux (de Jean Cassou à l’Exode, en passant par la galerie Drouin).


L’art en guerre, France 1938-1947, sous la direction de Laurence Bertrand Dorléac et Jacqueline Munck, Musée d’art moderne de la Ville de Paris / Paris Musées, 2012, 400 p., 39 €.

L’art en guerre, France 1938-1947 - Sous la direction de Laurence Bertrand Dorléac et Jacqueline Munck,


Critique parue dans la newsletter N° 285 - du 20 décembre 2012 au 9 janvier 2013

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Abonnement (petit)

ANNONCER