ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > Photographie > Sergio Larraín

PHOTOGRAPHIE

Sergio Larraín

Sous la direction d’Agnès Sire, texte de Gonzalo Leiva Quijada

C’est comme un météore du photo-reportage : le Chilien Sergio Larrain entre chez Magnum en 1959 après avoir séduit Cartier-Bresson. Il a 28 ans. Pendant quelques années, il va parcourir le théâtre mondial, de l’Italie mafieuse à l’Iran. Puis, usé par les sollicitations et les compromissions du métier, il choisit de retourner au Chili pour s’intéresser au sort des communautés les plus démunies comme celle des enfants sans famille de Santiago, ou à une ville mythique comme Valparaiso, dont il laissera un portrait définitif. Alors qu’il n’a pas encore 40 ans, Larrain choisit l’isolement du Grand Nord chilien, à Arica, cherchant dans la méditation et le yoga des réponses à ses inquiétudes existentielles. L’ouvrage, qui accompagne la rétrospective à la fondation Cartier-Bresson, présente ses principales séries et est enrichi des dessins (satori), des écrits et des lettres que ce photographe hors normes a toujours considéré comme partie prenante de sa création, qui ne prendra fin qu’avec sa mort en 2012.


Sergio Larrain, sous la direction d’Agnès Sire, texte de Gonzalo Leiva Quijada, éditions Xavier Barral, 2013, 400 p., 65 €.

Sergio Larraín - Sous la direction d’Agnès Sire, texte de Gonzalo Leiva Quijada


Critique parue dans la newsletter N° 323 - du 14 novembre 2013 au 20 novembre 2013

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Abonnement (petit)

ANNONCER