ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > Arts décoratifs > Étains, maîtres potiers d’étain Paris 1643-1791

ARTS DéCORATIFS

Étains, maîtres potiers d’étain Paris 1643-1791

Philippe Boucaud et Michel Schonn

Dans le domaine de l’art, la production éditoriale est étroitement dépendante du calendrier des grandes expositions et autres « anniversaires ». On ne peut donc que saluer les ouvrages d’érudition, fruit d’années de travail dans des spécialités peu médiatiques, lorsqu’ils arrivent à se frayer un passage jusqu’à la table du libraire. Celui-ci en est un exemple parlant. A priori rebutant pour les non-initiés, ce catalogue des maîtres potiers d’étain est en fait une passionnante plongée dans la micro-histoire. La législation de la profession, les types de poinçons, l’exercice de la jurande, le catalogue des objets les plus usuels (du pichet au moutardier en passant par le clystère, qui servait aux lavements mais aussi à baptiser in utero les enfants non viables) parlent en creux de la société parisienne des XVIIe et XVIIIe siècles. La liste officielle de la ville en 1773 indique que le doyen, Charles Lausmonier, possède sa maîtrise depuis 1707 ! L’impressionnant recensement (190 pages) des maîtres potiers permet d’en savoir plus. On y apprend que ledit Lausmonier décèdera le 29 juillet 1775, à 88 ans, chez son fils, apothicaire rue Aubry-le-Boucher, et que ses modestes biens ne permettront même pas de payer les frais funéraires. L’étain, ce n’est pas l’or…


Étains, maîtres potiers d’étain Paris 1643-1791, par Philippe Boucaud et Michel Schonn, Chez les auteurs, 2014, 432 p., 112 €.

Étains, maîtres potiers d’étain Paris 1643-1791 - Philippe Boucaud et Michel Schonn


Critique parue dans la newsletter N° 333 - du 6 février 2014 au 12 février 2014

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Abonnement (petit)

ANNONCER