Massacre innocents Chantilly

ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > Photographie > Boris Lipnitzki le magnifique

PHOTOGRAPHIE

Boris Lipnitzki le magnifique

Françoise Denoyelle

Il était Ukrainien - Juif d’Odessa - et changea son nom une fois installé en France avec sa famille : Haïm Lipnitzky, né en 1887, brièvement violoniste dans l’Istanbul des Russes blancs, devint Boris Lipnitzki en 1920. Il change aussi de profession, devenant photographe. Fort de son bagout et de son entregent, il noue vite des relations avec les « people » qui comptent, premier entre tous le grand couturier Paul Poiret, puis Chanel, Madeleine Vionnet, Elsa Schiaparelli, contribuant à donner à leurs collections une large audience. Passent aussi devant son objectif Louis Jouvet, Joséphine Baker, Serge Lifar, Antonin Artaud, qui réapparaissent tous dans cet ouvrage. Comment ne pas voir la vie en rose avec une toute jeune Edith Piaf de 21 ans (en 1936), avec un tout aussi juvénile Charles Trénet, qui dévore le monde au volant de sa décapotable (en août 1939). Pourtant, la guerre est aux portes : le studio Lipnitzki est aryanisé et lui-même connaît un nouvel exil à Cuba puis aux Etats-Unis. Il reviendra pourtant en France, se renouvelant sans cesse, croquant désormais les écrivains ou les nouvelles vedettes de la variété pour les pochettes de 45 tours… A sa mort en 1971, son studio compte près d’un million d’images - parmi les archives les plus significatives d’un demi-siècle français.


Boris Lipnitzki le magnifique par Françoise Denoyelle, éditions Nicolas Chaudun, 2013, 208 p., 39 €.

Boris Lipnitzki le magnifique - Françoise Denoyelle


Critique parue dans la newsletter N° 336 - du 27 février 2014 au 5 mars 2014

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Pub Magnani Rocca

Biennale Thessalonique 2017

Fred Deux MBA Lyon

Abonnement (petit)

ANNONCER