Massacre innocents Chantilly

ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > Art graphique > La Grande Guerre dans la BD

ART GRAPHIQUE

La Grande Guerre dans la BD

Luc Révillon

La Grande Guerre en bandes dessinées, c’est évidemment Tardi (Putain de guerre !). En réalité, comme le montre cet ouvrage de compilation, cela fait longtemps que les illustrateurs se sont emparés du thème : très exactement depuis le début du conflit. Certains illustrés comme la Croix d’honneur et la Jeune France sont même créés pour l’occasion par les plus puissants éditeurs du secteur, les frères Offenstadt, qui possèdent Cri-Cri et l’Épatant. Avec les Pieds nickelés s’en vont en guerre, le trio infernal prend les armes, le litron de picrate dans la poche et l’on voit même Bécassine mobilisée…Si, jusque dans les années soixante-dix, le ton reste plutôt patriotique (par exemple les récits héroïques et moralisateurs dans Tintin ou les Belles Histoires de l’oncle Paul parues dans Spirou), le discours se fait plus critique avec l’apparition des magazines de BD pour adultes après 1968. Cabu s’en donne à cœur joie dans A bas toutes les armées (1977) et Pat Mills crée un monument du genre avec Charley’s War (1979-86) qui décrit le quotidien d’un troufion britannique. L’histoire continue évidemment : les années les plus récentes voient de nouvelles audaces graphiques et scénaristiques et la vogue des adaptations de grands romans comme le Feu de Barbusse.


La Grande Guerre dans la BD, par Luc Révillon, Beaux Arts éditions, 2014, 240 p., 29 €.

La Grande Guerre dans la BD - Luc Révillon


Critique parue dans la newsletter N° 375 - du 5 février 2015 au 11 février 2015

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Pub Magnani Rocca

Biennale Thessalonique 2017

Fred Deux MBA Lyon

Abonnement (petit)

ANNONCER