ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > > André Robillard, la fleur au fusil

André Robillard, la fleur au fusil

Entretiens avec Françoise Monnin

Un véritable arsenal : des fusils - chinois, à tête atomique russe, Germany de combat, américain rapide -, mais aussi des bombardiers B-52, des chars d’assaut, et même des spoutniks ! Non pas le fruit d’une saisie dans un pays voyou mais dans le jardin secret d’un artiste, André Robillard… Ce champion de l’art brut, remarqué par Jean Dubuffet, est aujourd’hui âgé de 85 ans. Il a créé ses premiers fusils en 1964. Mais des fusils « inoffensifs », plein de couleurs et de scotch. Celui qui n’a jamais voulu s’éloigner de l’hôpital psychiatrique où il a été autrefois interné (il y a été cuisinier, égoutier) est désormais une star et figure dans la Collection de l’art brut à Lausanne. Dans ce livre d’entretiens organisé en chapitres thématiques, d’Animaux à Vieillesse, en passant par Cosmos, Martiens et Télévision, il livre sa vision du monde, ses origines (sa jeunesse à La Mal Tournée, son père garde-chasse, sa mère garde-barrière), ses influences (Picasso, Yvette Horner, les étoiles). On dira : c’est du Prévert, on n’aura pas tort…


André Robillard, la fleur au fusil, entretiens avec Françoise Monnin, la Bibliothèque des arts, 2016, 176 p., 19 €.

André Robillard, la fleur au fusil - Entretiens avec Françoise Monnin


Critique parue dans la newsletter N° 444 - du 6 octobre 2016 au 12 octobre 2016

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Abonnement (petit)

ANNONCER