ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > > Vermeer

Vermeer

Karl Schütz

A la différence du précédent, cet ouvrage se focalise entièrement sur le « sphinx de Delft ». Réédition en plus petit format d’un ouvrage de taille monumentale, il permet tout de même d’apprécier des détails de près : les reflets sur les perles, les motifs des tapis de table, le miroitement des étoffes de satin, et cette étonnante lumière blanche qui tombe des gros carreaux de verre. Les fiches permettent d’apprendre le parcours de la Laitière et sa sortie mouvementée de l’incroyable collection Six (laquelle est toujours au cœur de l’actualité aux Pays-Bas) vers le Rijksmuseum, ou d’autres étonnantes provenances. Si la réputation de « redécouvreur » attribuée à Thoré-Burger est exagérée (la fameuse Vue de Delft avait été achetée dès 1822 par le roi Guillaume Ier pour le prix extraordinaire de 2900 florins), on mesure l’acuité du critique français qui réordonna le corpus de Vermeer à partir de 1859. Il en posséda plusieurs dans sa collection (dont Le Concert, volé en 1990 au musée Isabella Stewart Gardner de Boston) et aida le banquier Isaac Péreire à acheter le fameux Géographe. Alors, 35, 36, ou 37 ? Le décompte s’arrête ici à 35, la Jeune Fille au virginal de la Collection Leiden et la Sainte Praxède disparue des radars en 2004 étant considérées comme contestées.


Vermeer, par Karl Schütz, Taschen, 2017, 258 p., 29,99 €.

Vermeer - Karl Schütz


Critique parue dans la newsletter N° 463 - du 2 mars 2017 au 8 mars 2017

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Abonnement (petit)

ANNONCER