Massacre innocents Chantilly

ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > > Un cabinet d’amateur

Un cabinet d’amateur

Georges Perec

Dans son œuvre maîtresse, La vie mode d’emploi, Perec disséminait des œuvres d’art dans les différents appartements de l’immeuble parisien qu’il disséquait. Cet intérêt pour l’art se retrouve dans Un cabinet d’amateur, qui raconte l’histoire rocambolesque d’une collection exposée à Pittsburgh en 1913. Autour de différents maîtres anciens achetés par Raffke, un Américain d’origine allemande ayant fait fortune avec ses brasseries, l’œuvre la plus importante est un tableau dû au peintre Kürz. Comme chez Panini au XVIIIe siècle, il montre le salon du collectionneur Raffke avec tous ses tableaux accrochés aux murs. Ce tableau d’ensemble est lui-même reproduit en petit dans le tableau, et ainsi de suite en un interminable jeu de rétrécissements progressifs. A sa manière, Perec juxtapose des œuvres authentiques et des œuvres fantaisistes, donnant à toutes un pedigree élaboré, pour finir par une pirouette : « la plupart des tableaux de la collection Raffke étaient faux ». Aux connaisseurs de déterminer les vrais…


Un cabinet d’amateur, par Georges Perec est inclus dans le tome II des Œuvres, sous la direction de Christelle Reggiani, dans la bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, 2017, 1266 p., 56 €.

Un cabinet d’amateur - Georges Perec


Critique parue dans la newsletter N° 479 - du 22 juin 2017 au 28 juin 2017

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Pub Magnani Rocca

Biennale Thessalonique 2017

Fred Deux MBA Lyon

Abonnement (petit)

ANNONCER