ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > > Histoire de la critique d’art

Histoire de la critique d’art

Gérard-Georges Lemaire

Les Grecs anciens ne la pratiquaient guère, se contentant de décrire les tableaux et d’en admirer l’aspect naturaliste. Vasari et ses collègues en posèrent les bases avec leurs vies des artistes. Mais l’âge d’or de la critique d’art doit plutôt être cherché du côté des Salons parisiens, avec Diderot et Baudelaire et les frères Goncourt. Le renouveau est notable au début du XXe siècle, sous le plume de Fénéon, d’Apollinaire ou de dilettantes doués comme Blaise Cendrars. Ce volume d’accès pratique par ses entrées (non pas 50, comme le prétend le titre de la collection, mais bien 150 – c’est-à-dire trois livres pour le prix d’un !) trace une chronologie efficace. Elle permet d’exhumer certains personnages injustement oubliés du public cultivé comme Lionello Venturi et Michel Georges-Michel (mort à 102 ans en 1985 !) qui fit la pluie et le beau temps à l’époque des Montparnos. Elle apporte des éclairages intéressants sur des personnalités comme D’Annunzio, Rilke ou le Sâr Péladan. Dans cette vaste érudition, on regrettera l’absence d’un index, qui aurait été fort utile, et le choix de s’arrêter à 1945. La critique a certainement perdu aujourd’hui de ses caractéristiques initiales – coincée entre le journalisme et la poésie – mais les apports de l’école marxiste ou du formalisme de Clement Greenberg mériteraient d’y figurer. Dans un prochain volume ?


Histoire de la critique d’art, par Gérard-Georges Lemaire, éditions Klincksieck, 2018, 480 p, 25 €.

Histoire de la critique d’art - Gérard-Georges Lemaire


Critique parue dans la newsletter N° 505 - du 1 mars 2018 au 7 mars 2018

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Abonnement (petit)

ANNONCER