ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > Littérature > Voleurs de feu, moments de grâce dans la littérature française

LITTéRATURE

Voleurs de feu, moments de grâce dans la littérature française

Jean-Pierre Guéno

L’irruption de l’e-mail et du traitement de texte ayant à peu près intégralement éliminé l’écriture à la plume, les manuscrits des grands écrivains, outre leur évident intérêt documentaire, tendent à acquérir une valeur esthétique. Cet ouvrage, dans la lignée des florilèges en vogue à Noël, montre qu’il existe en la matière une infinie variété, des feuilles volantes de Camus au livre d’or utilisé par Musset, des griffonnages sur papier quadrillé ou ligné (Proust, Sartre) aux pages libres et pleines de dessins de Saint-Exupéry ou René Char. On reste traumatisé devant les pages intensément raturées de Flaubert (on peut voir le manuscrit de l’Education sentimentale dans l’exposition consacrée par la Cinémathèque à Sacha Guitry, qui en était l’heureux propriétaire) ou, à l’opposé, devant les lignes minuscules et impeccables de Vladimir Jankélévitch.

• Voleurs de feu, moments de grâce dans la littérature française, sous la direction de Jean-Pierre Guéno, Flammarion, 2007, 192 p, 45 €.

Voleurs de feu, moments de grâce dans la littérature française - Jean-Pierre Guéno


Critique parue dans la newsletter N° 72 - du 20 décembre 2007 au 9 janvier 2008

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Abonnement (petit)

ANNONCER