ANNONCER

Accueil > ArtAujourd'hui Hebdo > N° 517 - du 24 mai 2018 au 30 mai 2018

ArtAujourdhui.Hebdo

N° 517 - du 24 mai 2018 au 30 mai 2018


Guerrier du Congo, gravure en eau-forte et aquarelle, 20,1 x 14,7 x 0,1 cm © musée du quai Branly - Jacques Chirac.

L'AIR DU TEMPS

Explorateur, rêve d’enfant

PARIS – René Caillié, déguisé en Touareg, arrivant enfin à Tombouctou, le courageux Brazza rongé par les fièvres, Cook mangé en sandwich par les sauvages de Hawaï, La Pérouse sombrant à Vanikiro. Et combien d’autres qui ont bercé nos rêves de lointains, du Siam au Dahomey, d’Abyssinie en Patagonie… Plutôt les rêves de nos parents et grands-parents, d’ailleurs. Car l’iconographie rassemblée par Roger Boulay est le reflet d’un temps sans télévision ni internet, où le dessin le disputait victorieusement à la photo. Elle montre comment l’imagination des chères têtes blondes était nourrie d’illustrations grandiloquentes, souvent inexactes mais véhiculant toujours le mythe du bon Blanc et du Nègre bonnasson, du Jaune traître et du Gaucho en croupe jour et nuit. Manuels, affiches, gravures, dioramas, récits d’aventures composent un étonnant florilège à l’évident pouvoir nostalgique.
Le Magasin des petits explorateurs au musée du quai Branly, du 23 mai au 7 octobre 2018.

En savoir plus

EXPOSITIONS


Roger Parry, Sans titre, vers 1929. Photomontage : épreuve gélatino-argentique collée sur carton ; 19,9 × 14,7 cm. Centre Pompidou, Mnam-CCI, Paris. Achat grâce au mécénat de Yves Rocher, 2011. Ancienne collection Christian Bouqueret. Photo © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais. Photo Roger Parry : Droits Etat

L’ABC de l’UAM

PARIS – Le terme de « Bauhaus à la française » est efficace et pas vraiment usurpé. L’UAM ou Union des artistes modernes a été une véritable usine créative qui a mêlé toutes les disciplines, des architectes (Le Corbusier, Mallet-Stevens) aux designers (Prouvé, Perriand), des peintres (les Delaunay) aux sculpteurs (les Martel), des verriers (Barillet) aux relieurs (Legrain), des affichistes (Colin) aux céramistes. Fondée en 1929, animée par des congrès annuels, proche du Front populaire, l’aventure s’étiolera lentement après la guerre. De Rose Adler à Jean-Michel Zevaco, en mettant en avant quelques échantillons significatifs (la villa Savoye de Le Corbusier, la Maison de verre de Chareau, un transat d’Eileen Gray ou une pièce d’argenterie de Puiforcat), la rétrospective rend hommage à cet étonnant melting pot – un idéal à remettre au goût du jour en une époque où le fonctionnement en silos semble s’imposer irrémédiablement.
UAM, une aventure moderne au Centre Pompidou, du 30 mai au 27 août 2018.

En savoir plus


Wiener Werkstätte, Postcard No. 251 with portrait of Otto Wagner, Vienna, 1911 © MAK

Wagner, l’autre

VIENNE – Otto Wagner est le grand-père du modernisme viennois. Mort en 1918 comme la plupart des génies des années 1900 (Klimt, Schiele, Hoffman, Moser) il était le seul à avoir atteint un âge respectable (77 ans). C’est peut-être ce qui explique que son influence ait été aussi diffuse et durable. Si aucun de ses bâtiments n’a le renom du pavillon de la Sécession avec son dôme en feuilles d’or (dû à Olbrich), il a abondamment bâti, de la station Karlsplatz du métropolitain à l’église du Steinhof, du Pavillon de l’écluse (sur le Danube) à la Caisse d’épargne de la Poste. Cet édifice emblématique, qui a conservé jusqu’à il y a peu sa fonction initiale, devrait être reconfiguré en hôtel ou résidence de prestige malgré son haut niveau de protection. Soulignant l’aptitude de Wagner à intégrer les derniers progrès techniques, l’exposition dresse un portrait-robot idéal de ses disciples, incluant Max Fabiani et Karl Plecnik.
Post-Otto Wagner. From the Postal Savings Bank to Post-Modernism au MAK, du 30 mai au 30 septembre 2018.

En savoir plus

Folon, exposante fixe

LA HULPE – Affichiste, illustrateur, ainsi semble se résumer la carrière de Jean-Michel Folon (1934-2005), du moins dans l’esprit du grand public. En réalité, sa curiosité et l’amitié qu’il noua avec des personnalités comme Cartier-Bresson, Giorgio Soavi ou André Villers l’ont aussi entraîné sur les chemins de la photographie. L’exposition montre qu’il y avait aussi un regard personnel et, comme dans ses dessins, davantage marqué par la tendresse que par la dérision.
Folon Photos graphiques, à la Fondation Folon, du 26 mai au 25 novembre 2018

En savoir plus

LIVRES

Photo si ou photo no ?

S’inspirant du titre fortuné de Naomi Klein (No Logo), l’auteur mène une réflexion bienvenue sur la photo, son usage, son sens. Lui-même photographe mais pas que (spécialiste d’agronomie et de bars musicaux, ce que l’on perçoit au fil des pages, lorsqu’il évoque des expériences personnelles ou des lieux disparus comme le Limonaire), il passe en revue les mutations gigantesques du medium. Le numérique et l’explosion du nombre de clichés (qui se comptent chaque année en milliers de milliards - où finissent-ils ?), la manie du selfie (la manufacture de perches est devenu un métier lucratif) sont autant de chapitres abordés avec une indispensable pointe d’ironie, qui devient plus grave lorsqu’on sait dans quelles conditions sont produits les appareils qui sont devenus nos appendices. Tout comme la lecture d’un livre vérité sur la viande enlève le goût de la daube, celui-ci donnerait presque envie d’arrêter de cliquer. C’est plutôt à la modération qu’invite l’auteur – il faut apprendre à ralentir – et l’on sait que ce n’est pas facile comme le prouve la polémique enflammée sur les 80 km/h…
No Photo, par Pierrick Bourgault, éditions Dunod, 176 p., 12,90 €.

Achetez cet ouvrage chez Amazon

LES VERNISSAGES DE LA SEMAINE


HAROLD FEINSTEIN

24 mai 2018 - PARIS - Galerie Thierry Bigaignon

Le plus grand interprète de Coney Island, symbole de l'American way of life

Notre sélection de nouvelles expositions

EN BREF

PARIS - Le Paris Gallery Weekend se tient les 26 et 27 mai 2018.

En savoir plus

PARIS – Le salon macparis se tient du 22 au 27 mai 2018.

En savoir plus

TOKYO – La Tokyo International Art Fair se tient les 25 et 26 mai 2018.

En savoir plus

VENISE - La Biennale d’architecture se tient du 26 mai au 25 novembre 2018.

En savoir plus

Abonnement (petit)

ANNONCER