ANNONCER

Dernière heure

France

Record mondial pour une œuvre de Sonia Delaunay à Drouot

PARIS, 14 juin (AFP) - Marché au Minho, une peinture à la cire sur toile de Sonia Delaunay (1885-1979), réalisée au Portugal en 1915, a été enlevée aux enchères vendredi à Drouot pour 4 596 340 d'euros (4,1 millions d'euros sans frais), soit dix fois son estimation basse, annonce l'hôtel des ventes. Il s'agit d'un record du monde pour une œuvre de cette artiste et de la plus haute enchère atteinte à Paris cette année, précise Drouot dans un communiqué. Il faisait partie de la vente de tableaux modernes que menait l'étude Calmels-Chambre-Cohen à Drouot-Richelieu.
Le Marché au Minho, acheté par un collectionneur européen, est l'œuvre la plus importante que Sonia Delaunay - épouse du peintre Robert Delaunay - ait réalisée au Portugal, lors de l'exil volontaire de sa famille durant la Première Guerre mondiale. Sonia et Robert Delaunay sont alors les maîtres du « simultané ». Nés la même année, en 1885, ils se marient en 1910 et c'est entre 1910 et 1915 qu'ils décident de « changer la peinture », se fondant sur les réflexions du physicien Chevreul qui avaient déjà conduit Seurat au pointillisme. Les Delaunay proposent ainsi une peinture où la couleur, dans ses contrastes, engendre le mouvement et la profondeur.
Pour le Marché au Minho, Saunia Delauney utilise le procédé de la cire qu'elle avait appris du peintre mexicain Zaragua, une technique complexe qui nécessite beaucoup de temps, mais qui en revanche permet aux couleurs de garder leur vibration. Il exite deux versions définitives de ce tableau. La version qui a « flambé » vendredi, la première et la plus épurée, avait été acquise directement auprès de l'artiste par un collectionneur du Nord et n'avait pas quitté cette famille depuis. Elle avait figuré dans la célèbre exposition de Sonia Delaunay à Bielefeld (1958), à Turin en 1960, puis à « Passions privées » (décembre 1995-mars 1996) au musée d'Art Moderne de la Ville de Paris. La deuxième version fait partie de la donation consentie par Sonia Delaunay et son fils Charles en 1963 au musée d'Art Moderne, devenu depuis le musée national d'Art Moderne (MNAM) du Centre Georges-Pompidou.

Toutes les informations d'origine AFP reproduites dans cette page (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2002 Agence France-Presse


  AFP
15.06.2002
Abonnement (petit)

ANNONCER