Massacre innocents Chantilly

ANNONCER

Accueil > Le Quotidien des Arts > L’année de tous les arts

Livres, CD, DVD

L'année de tous les arts

Le magazine Géo se diversifie et lance un calendrier agrémenté de reproductions d'art.

Yann Arthus-Bertrand a lancé le filon avec sa Terre en 365 jours : une jolie image pour chacun des jours de l'année. Le magazine Géo lui emboîte le pas, en compagnie de l'éditeur Play Bac, spécialiste des fiches pour écoliers et de la presse quotidienne pour la jeunesse. Géo, qui quitte là le domaine du voyage, se rattrape en intitulant l'objet à poser sur son bureau Tour du monde en 365 œuvres d'art. Ce qui est incontestable puisque les 365 œuvres reproduites proviennent de tous les continents et de toutes les cultures. Il ne s'agit au fond de rien de plus que d'une histoire de l'art qui se feuillette jour après jour. Le 12 janvier propose le Ballon de Vallotton, plein de fraîcheur (qu'on aurait plutôt vu au printemps), le 13 est à l'enseigne d'un ornement de bouclier scythe, le 14 reprend un moine boudhiste japonais en bois, le 15 une fresque d'Ambrogio Lorenzetti, le 16 l'Odalisque dénudée de Boucher, le 17 un détail de la Mort de Sardanapale de Delacroix et le 18 une fresque égyptienne de la Vallée des Rois. Voilà pour une semaine typique, qui permet de noter que le Musée du Louvre est le principal pourvoyeur d'images. Chaque image est brièvement commentée et agrémentée d'une anecdote, parfois insipide («Whistler fut l'un des premiers artistes à s'aventurer hors des sentiers battus», «De 1870 à la fin de sa vie, Cézanne fera toute une série de baigneurs et de baigneuses»), parfois nettement mieux tournée («Les toiles d'Alma-Tadema ont inspiré les costumes du film Gladiator», «Le dernier dessin de Géricault a comme unique motif sa main gauche»). Dommage que les notices de l'œuvre soient réduites à l'os : pas de mention de la technique et date souvent approximative, ce qui est comble pour un calendrier (Scheveningen de Jacob van Ruisdael est daté «XVIIe siècle»). Enfin, pour ceux qui vivent dans le présent, il est bon de savoir que si le quantième du mois est indiqué, ce n'est pas le cas du jour : difficile de savoir si la Saint Auguste, le 29 février, pour laquelle on nous sert trois têtes d'hommes de Pisanello, tombe un mardi ou un dimanche. Et pas, non plus, de traditionnelles informations sur les phases de la lune ou le lever du soleil. Il reste de belles images, ce qui n'est pas rien…


 Pierre de Sélène
12.01.2004
Pub Magnani Rocca

Biennale Thessalonique 2017

Fred Deux MBA Lyon

Abonnement (petit)

ANNONCER