ANNONCER

Dernière heure

Egypte

Les archéologues français découvrent un millier de pièces

ALEXANDRIE. Les archéologues français qui avaient découvert en 1998 les villes immergées de Canopis et d'Héracléion ainsi que les restes de la flotte de Napoléon détruite par l'amiral Nelson en 1798 dans la rade d'Aboukir, viennent de mettre au jour un millier d'objets remontant aux Ve et IIIe siècles av. J.-C. Il s'agit notamment de statues en bronze d'Isis et d'Anubis ainsi que d'un buste en diorite qui pourrait être celui du dieu du Nil. Il reste aux archéologues français à effectuer une découverte : le canal d'Hercule qui reliait les deux villes.


 19.01.2004
Abonnement (petit)

ANNONCER