ANNONCER

ArtAujourdhui.Hebdo

N° 556 - du 3 octobre 2019 au 9 octobre 2019


Henri de Toulouse-Lautrec, Au cirque Fernando : Ecuyère, 1887-1888, huile sur toile, 103,2 x 161,3 cm. © Chicago, The Art Institute of Chicago.

EXPOSITIONS

Toulouse-Lautrec, un géant

PARIS – Certes pas au sens propre : il était nabot, on le sait. Mais au plan créatif : en une courte vie (37 ans, de 1874 à 1901), il s’affranchira de l’académisme de sa formation chez Cormon pour être l’un des innovateurs de la fin du siècle. Mêlant dans une œuvre abondante et colorée les combustibles du post-impressionnisme, du japonisme et d’un futurisme avant la lettre, il ne se réduit pas au chroniqueur des dancings interlopes. Jouant de poses très photographiques, utilisant au mieux l’éclairage électrique pour des effets saisissants, doté d’un coup de crayon d’une pureté essentielle, il croque l’univers nocturne de Paris, et fait de Montmartre et du Moulin rouge des icônes mondiales. Sa popularité, une « vengeance » selon le commissaire Stéphane Guégan (avec Danièle Devynck qui quitte sur cette belle note la direction du musée Toulouse-Lautrec d’Albi) tient beaucoup à ses affiches alors qu’il n’en a réalisé qu’une trentaine… Mais, comme le notait le visionnaire Félix Fénéon (qui conseillait de les décoller et de les collectionner), elles lui permirent de travailler les très grands formats et surtout de descendre dans la rue – d’être visible par tous. Première exposition de cette ampleur depuis celle de 1992, elle bénéficie de prêts importants, notamment de l’Art Institute de Chicago, comme le Cirque Fernando. Le cirque : une passion majeure (partagée par l’un de ses admirateurs, Picasso, arrivé à Paris en 1900), et qui lui offrira quelques mois de répit. Interné en 1899 car épuisé et syphilitique, sa famille ne le laisse sortir qu’après une épreuve victorieuse : dessiner 39 scènes de clowns et d’acrobates…
Toulouse-Lautrec, résolument moderne au Grand Palais, du 9 octobre 2019 au 27 janvier 2020.

En savoir plus

Voir la Newsletter complète

Abonnement (petit)

ANNONCER