ANNONCER

Accueil > ArtAujourd'hui Hebdo > N° - du 31 octobre 2019 au 6 novembre 2019 > Anguissola et Fontana, deux femmes peintres

ArtAujourdhui.Hebdo

N° - du 31 octobre 2019 au 6 novembre 2019


Lavinia Fontana, Mars et Vénus, vers 1595, huile sur toile, 140 x 116 cm. Fundación Casa de Alba, Madrid.

EXPOSITIONS

Anguissola et Fontana, deux femmes peintres

MADRID - Leurs prénoms sont exotiques mais la déclinaison en « a » ne laisse pas de doute : il s’agit bien de dames. Le Prado rend hommage à Sofonisba Anguissola et Lavinia Fontana, réunies par leur talent et par leur exploit notoire : avoir réussi à obtenu une véritable gloire artistique en une époque (les XVIe et XVIIe siècles) où les hommes étaient peu partageux en la matière. La première, de Crémone, brilla à Madrid à la cour de Marguerite de Valois, l’épouse française de Philippe II – ce qui donne une idée de l’ambiance cosmopolite dans laquelle elle évolua. Quant à sa notoriété, une anecdote la résume : Van Dyck voulut faire sa connaissance quand elle approchait des 90 ans à Palerme… La seconde, de Bologne, voyagea moins mais il faut dire que ses onze enfants devaient compliquer ses déplacements... Elle fut moins célèbre, mais fit quand même le portrait du pape. Trois ans après avoir consacré sa première exposition à une femme (Clara Peeters), le Prado remet le couvert. Si elles ont pratiqué la peinture religieuse et mythologique, c’est surtout dans le portrait que les deux ont brillé – avec les vêtements chamarrés de la cour d’Espagne pour Sofonisba, ou dans le portrait de groupe pour Lavinia. Les œuvres les plus marquantes de leur production sont cependant leurs autoportraits : la preuve qu’elles avaient conscience de leur valeur…
Historia de dos pintoras : Sofonisba Anguissola y Lavinia Fontana au musée du Prado, du 22 octobre 2019 au 2 février 2020.

En savoir plus

Voir la Newsletter complète

Abonnement (petit)

ANNONCER