Massacre innocents Chantilly

ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > Architecture, Urbanisme > Maisons privées d’architectes

ARCHITECTURE, URBANISME

Maisons privées d’architectes

Jean-Louis André et Eric Morin

« Dis-moi où tu vis, je te dirai qui tu es ». Chez une profession très particulière, celle des architectes, l’adage n’est pas forcément valable. Comme le montre cet ouvrage, qui nous introduit dans le quotidien de Günther Domenig, de Richard Rogers ou de Norman Foster, les architectes hésitent entre deux stratégies opposées : vivre dans une maison qui dit tout d’eux – ou qui ne dit rien… On sait que la construction de sa maison californienne a été pour Frank Gehry le laboratoire qui devait mener au Guggenheim Bilbao. Au contraire d’Oswald Mathias Ungers, qui se sent contraint de faire de sa maison un manifeste utopiste, Massimiliano Fuksas est tout à fait heureux que la sienne ne révèle rien. Tirées d’anciens silos industriels, (Bofill), de granges (Portoghesi), en porte-à-faux sur la mer (Shoei Yoh) ou dans un immeuble collectif (Chemetov), ces demeures ont toujours une qualité : elles ne laissent jamais indifférent. On regrettera que la réédition de cet ouvrage de 1999, au texte enlevé, ne porte nulle part trace d’actualisation et qu’il n’explicite pas non plus ce choix (qui peut se défendre) de laisser les choses figées dans le temps…

Maisons privées d’architectes, par Jean-Louis André et Eric Morin, Chêne, 2010, 192 p., 25 €.

Maisons privées d’architectes - Jean-Louis André et Eric Morin


Critique parue dans la newsletter N° 172 - du 22 avril 2010 au 28 avril 2010

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Pub Magnani Rocca

Biennale Thessalonique 2017

Fred Deux MBA Lyon

Abonnement (petit)

ANNONCER