ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > Catalogues d'exposition > Manet inventeur du moderne

CATALOGUES D'EXPOSITION

Manet inventeur du moderne

Sous la direction de Stéphane Guégan

L’exposition Manet s’annonçant comme l’une des plus fréquentées du printemps, une plongée dans le catalogue peut être un substitut envisageable aux salles surpeuplées du musée d’Orsay. Plus que sous la forme d’un catalogue raisonné (on reste un peu sur sa faim quant aux notices – les déambulations des œuvres se lisent toujours comme des romans policiers), l’ouvrage se présente sous la forme d’une réunion d’essais, qui questionnent les vérités établies sur Manet. Les natures mortes ne sont qu’un aparté, Manet n’est pas vraiment impressionniste et sa dimension politique a été trop escamotée. Le style est plutôt enlevé et l’ensemble inattendu – avec un entretien où Philippe Sollers explique que Manet, pendant la Commune, mangeait « du chat, du rat, du cheval, comme tout le monde », une analyse des premiers achats du marchand Durand-Ruel en 1872-73 par ses descendants Paul-Louis et Flavie ou encore un extrait de compte présentant les revenus annuels du peintre. 1872 est la grande année, il gagne 40 000 francs, quasiment quatre fois plus que Monet !


Manet inventeur du moderne, sous la direction de Stéphane Guégan, Gallimard, 2011, 300 p., 42 €.

Manet inventeur du moderne - Sous la direction de Stéphane Guégan


Critique parue dans la newsletter N° 213 - du 14 avril 2011 au 20 avril 2011

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Abonnement (petit)

ANNONCER