Massacre innocents Chantilly

ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > Écrits sur l'art > Le laboratoire de la couleur

ÉCRITS SUR L'ART

Le laboratoire de la couleur

André Lemonnier

Depuis, qu’élève aux Gobelins, il tomba en 1954, à l’âge de 17 ans, dans l’étude de Chevreul, André Lemonnier a voué une passion exclusive à une muse exigeante : la couleur. Comme Goethe, comme Itten, il a passé des années à théoriser, à inventer des machines mais aussi à appliquer ses connaissances à des interventions concrètes. Il a notamment travaillé à la mise en couleur d’usines et de sièges sociaux, comme le prouvent les images de la Socabu (filiale d’Exxon) avec ses dégradés de bleus et de verts, ou le siège social de Merlin Gerin, Avec un aîné coloriste, Jacques Fillacier, il inventa en 1968 le Polyton, une machine diabolique, capable de produire 180 000 couleurs par mélange optique de disques en mouvement. Il a aussi créé une gamme de 222 couleurs, spécialement pour Vasarely, et aidé la RATP, Ricard ou Béghin-Say à mettre de la chromie dans leurs installations. Accompagnant la donation de son fonds à La Piscine de Roubaix, où une exposition lui a été récemment consacrée, cet ouvrage décrit, en notre civilisation du «zapping», un parcours atypique car entièrement concentré sur un but.


Le laboratoire de la couleur, par André Lemonnier, Gourcuff Gradenigo 2010, 144 p., 24 €

Le laboratoire de la couleur - André Lemonnier


Critique parue dans la newsletter N° 221 - du 9 juin 2011 au 15 juin 2011

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Pub Magnani Rocca

Biennale Thessalonique 2017

Fred Deux MBA Lyon

Abonnement (petit)

ANNONCER