Massacre innocents Chantilly

ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > Patrimoine > Mirabilia. Essai sur l’Inventaire général du patrimoine culturel

PATRIMOINE

Mirabilia. Essai sur l’Inventaire général du patrimoine culturel

Michel Melot

Depuis Mérimée et les débuts de la protection du patrimoine, que de chemin parcouru ! Aujourd’hui, plus de 40 000 bâtiments sont protégés en France. Les campagnes récentes ont intégré dans ce périmètre des pans longtemps méprisés comme l’architecture industrielle. Comment faire face à cette inflation patrimoniale ? C’est la question que pose l’auteur, qui sait de quoi il retourne puisqu’il a dirigé l’Inventaire général du patrimoine, fondé par Malraux, de 1996 à 2003. Pointant les apparentes absurdités de la mémoire – ce sont les Parisiens qui militent pour l’inscription de la procession de la tarasque alors que les jeunes Beurs qui habitent Tarascon s’en soucient comme d’une guigne – et les pièges que tend l’histoire – la tour Eiffel, «inutile et monstrueuse» pour ses contemporains, est devenue un monument sacré – il montre comment l’extension de la notion de patrimoine a permis d’accueillir «de la cathédrale à la petite cuillère». Une dérive intenable, qui appellera immanquablement, un jour ou l’autre, une dose d’iconoclasme…


Mirabilia. Essai sur l’Inventaire général du patrimoine culturel par Michel Melot, Gallimard, 2012, 304 p., 22 €.

Mirabilia. Essai sur l’Inventaire général du patrimoine culturel - Michel Melot


Critique parue dans la newsletter N° 266 - du 28 juin 2012 au 4 juillet 2012

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Pub Magnani Rocca

Biennale Thessalonique 2017

Fred Deux MBA Lyon

Abonnement (petit)

ANNONCER