ANNONCER

Accueil > Nos livres d'art > Catalogues d'exposition > L’ange du bizarre, le romantisme noir

CATALOGUES D'EXPOSITION

L’ange du bizarre, le romantisme noir

Sous la direction de Côme Fabre et Felix Krämer

Le romantisme qui nous est familier est plutôt sage : des hommes mélancoliques cheveux au vent (Chateaubriand par Girodet), des personnages solitaires dans un cadre sublime de beauté (chez Friedrich par exemple). Il en est un autre, peuplé de créatures effrayantes (succubes, fantômes et autres monstres), dans une nature vénéneuse et étouffante, où tout semble animé d’une vie souterraine. C’est celui qu’explore le musée d’Orsay dans une exposition (jusqu’au 6 juin 2013) et ce catalogue qui l’accompagne. On connaît ses interprètes majeurs : Böcklin, Füssli, Goya ou Blake. Mais l’occasion permet d‘en (re)découvrir d’autres moins souvent exposés, des incendies homériques de John Martin aux processions lugubres d’Ernst Ferdinand Oehme, des villes mortes de Degouve de Nuncques aux vanités de Léon Frédéric. La filiation de ce romantisme noir, satanique, est suivie à la trace jusque chez Kubin, les surréalistes et même le cinéma de l’entre-deux-guerres : le Nosferatu de Murnau et le Dracula de Tod Browning en sont de dignes héritiers !


L’ange du bizarre, le romantisme noir, ouvrage collectif sous la direction de Côme Fabre et Felix Krämer, Haje Cantz, 2013, 304 p., 45 €.

L’ange du bizarre, le romantisme noir - Sous la direction de Côme Fabre et Felix Krämer


Critique parue dans la newsletter N° 298 - du 4 avril 2013 au 10 avril 2013

Achetez cet ouvrage chez Amazon

Achetez cet ouvrage à La FNAC

Abonnement (petit)

ANNONCER